FREDERICTON (GNB) – Le gouvernement provincial a dévoilé, aujourd’hui, un nouveau plan d'action de trois ans d’une valeur de 38 millions de dollars, Les enfants d'abord, qui lui permettra de mieux positionner la petite enfance pour l'avenir.

« Nous marquons l'histoire de notre province en changeant le système tel que nous le connaissons, aujourd'hui, pour en faire un modèle novateur en matière de services à la petite enfance qui est unique au pays », a affirmé le ministre de l'Éducation et du Développement de la petite enfance, Jody Carr. « Notre objectif est de mettre en oeuvre ce plan d’action afin que chaque enfant et sa famille reçoivent le soutien dont ils ont besoin, peu importe où ils se trouvent au Nouveau-Brunswick. Ce réseau intégré, qui permettra d'assurer un continuum d'apprentissage de la naissance jusqu’à la fin des études secondaires, repose sur une approche centrée sur l’enfant, une vision commune ainsi que sur les forces existantes et le leadership de nos communautés. »

L'intégration des services à la petite enfance et du secteur scolaire permettra au gouvernement provincial d'offrir des services de transition et d’intervention spécialisés en temps plus opportun, allant de la naissance jusqu’à l’âge de huit ans.

« Notre décision est guidée par les connaissances et la recherche à l’effet qu’il s’agit d’une période où le cerveau se développe de façon remarquable, jetant ainsi les bases pour l’apprentissage et le développement ultérieurs », a déclaré M. Carr.

Plus de 38 millions de dollars seront accordés à cette initiative sur une période de trois ans afin de répondre à l’engagement du gouvernement provincial de rendre les services de garderie de meilleure qualité, plus abordables, accessibles et inclusifs. Faits saillants :

●    16,7 millions de dollars pour la création de nouvelles places en services de garderie, ce qui portera l’augmentation totale à 10 000 places.
●    850 000 $ pour renforcer la capacité de mettre en place l'inclusion dans les installations de services de garderie.
●    1,26 million de dollars pour augmenter le nombre de travailleurs de soutien de 50 travailleurs afin de rendre les installations de services de garderie plus inclusives.
●    4,11 millions de dollars pour appuyer les subventions salariales pour les travailleurs des services de garderie. Le financement complémentaire pour améliorer les salaires du personnel ayant une formation passera de 4,50 $ à 5 $ l'heure. Le plan d’action prévoit également le rétablissement des subventions salariales de 2,75 $ l’heure pour le personnel ne possédant pas de formation. Cette initiative soutient les activités de l'équité salariale pour le personnel des services de garderie.
●    4,4 millions de dollars seront investis dans le Programme d’assistance aux services de garderie pour améliorer l’accessibilité des services de garderie pour les familles. Les améliorations comprennent : l’augmentation du plafond pour l'obtention d'une subvention maximale à un revenu de moins de 30 000 $ par année; l’augmentation de la limite du revenu annuel à 55 000 $; et l’augmentation des subventions quotidiennes maximales pour les nourrissons à 4 $ par jour et les enfants d'âge préscolaires à 1,75 $ par jour.
●    2,25 millions de dollars pour la création d’un poste de direction des services à la petite enfance dans chacun des territoires des districts scolaires.
●    5,25 millions de dollars pour appuyer la formation des travailleurs en éducation de la petite enfance.
●    250 000 $ pour mener une campagne de sensibilisation à la création de nouvelles places en services de garderie; pour offrir de la documentation aux parents afin de les aider à choisir des services de garderie de qualité; et pour faire la promotion de la stratégie pour des services de garderie en milieu de travail auprès des employeurs.
●    Trois millions de dollars pour offrir les services destinés aux enfants d'âge préscolaire ayant un trouble du spectre de l’autisme.

Ces changements seront appuyés par des mesures fondées sur la collaboration continue et coordonnée de tous les partenaires de la petite enfance, visant à offrir des services de soutien et assurer un continuum d'apprentissage auprès des enfants et de leurs familles dès leur naissance, et ce, jusqu'à la fin de leurs études secondaires.

Le ministre Carr a indiqué que le gouvernement provincial assurera « un leadership fort et engagé » pour entreprendre les actions suivantes en vue d’intégrer les services à la petite enfance et l'éducation et d’augmenter l'appui aux enfants vulnérables et à leurs familles :

●    élargissement du mandat des agences d'intervention précoce de 0-5 ans à 0-8 ans en collaboration avec le système scolaire;
●    création de deux réseaux provinciaux des services à la petite enfance, un pour chaque communauté linguistique, qui auront comme mandat de mettre en oeuvre un cadre stratégique pour la petite enfance;
●    création d’un poste de direction des services à la petite enfance dans chacun des territoires des sept districts scolaires. Ces personnes travailleront en étroite collaboration avec les équipes de gestion des districts scolaires et leurs partenaires afin d'assurer la gestion et l'intégration des services à la petite enfance dans les localités; et
●    création de réseaux locaux des services à la petite enfance, opérant sur les mêmes territoires que ceux des districts scolaires et appelés à travailler en concertation afin d'identifier les besoins des familles de leurs communautés et d’y répondre.

« Avec Les enfants d'abord, nous construirons un modèle qui permettra aux partenaires de la petite enfance et de l'éducation de travailler à l'unisson vers un seul et même objectif, a affirmé M. Carr. Je remercie sincèrement tous les intervenants qui nous ont épaulés dans l'élaboration de ce plan d'action, notamment le Comité ministériel sur l'apprentissage et la garde d'enfants et le Groupe d'action de la Commission sur l'école francophone. Ensemble, avec nos partenaires, nous construirons un système qui fera la fierté de notre province. »

LIEN :

●    Ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance