FREDERICTON (GNB) – Deux plans d'action renfermant des recommandations en vue d'accroître la participation, l'inclusion et l'emploi des personnes ayant un handicap au Nouveau-Brunswick ont été rendus publics et présentés, aujourd'hui, au premier ministre, David Alward.

Les rapports, intitulés Plan d'action sur les questions touchant les personnes handicapées - Le temps d'agir, c'est maintenant et Plan d'action-emploi pour les personnes ayant un handicap au Nouveau-Brunswick, ont été dévoilés au cours du déjeuner annuel organisé par le Conseil du premier ministre sur la condition des personnes handicapées à l'occasion de la Semaine de sensibilisation à la situation des personnes handicapées.

« Le gouvernement s'engage à améliorer la qualité de vie des Néo-Brunswickois qui ont un handicap, et j'accueille favorablement ces plans d'action, a affirmé M. Alward. La participation de tous les Néo-Brunswickois est nécessaire afin de renforcer notre économie et rebâtir ensemble notre province. Je suis convaincu que ces plans nous aideront à établir un système de soutien qui permettra aux personnes ayant un handicap de contribuer activement à la société et de vivre dans la dignité et le respect. »

Le document Plan d'action sur les questions touchant les personnes handicapées – Le temps d'agir, c'est maintenant a été élaboré par le Conseil du premier ministre sur la condition des personnes handicapées. Ce rapport dresse les principaux sujets de préoccupation des personnes ayant un handicap. De séances de consultation ont eu lieu dans l'ensemble de la province afin d'essayer de cerner les questions et les préoccupations les plus pressantes dans les diverses régions. Le plan d'action qui en découle énonce 41 recommandations visant à créer une province plus inclusive.

« Le gouvernement provincial a apporté des modifications positives à de nombreux programmes et services pour les personnes ayant un handicap », a déclaré la directrice générale du Conseil du premier ministre sur la condition des personnes handicapées, Christyne Allain. « Nous souhaitons que les rétroactions et les idées nouvelles contenues dans ce rapport puissent être utilisées par le gouvernement pour mieux tenir compte des besoins des personnes ayant un handicap dans ses décisions, dans le but d'arriver à une participation et une intégration à part entière de ces personnes dans la province. »

Le Plan d'action-emploi pour les personnes ayant un handicap au Nouveau-Brunswick a été élaboré par un comité directeur indépendant coprésidé par le député de Grand-Sault-Drummond-Saint-André, Danny Soucy, et Jonathan Davenport, d'UPS Canada. Un groupe de travail composé d'intervenants a également participé à l'élaboration du plan d’action.

Le plan d’action-emploi renferme 38 recommandations en vue de modifier les politiques et de les faire évoluer au sein du gouvernement, d'améliorer les services, de bâtir une culture de collaboration véritable, d'obtenir la participation des employeurs et de changer de façon fondamentale la manière dont le gouvernement, les organismes et le secteur privé agissent à l'égard des handicaps et de l'emploi.

« Le Plan d'action-emploi pour les personnes ayant un handicap au Nouveau-Brunswick est un plan quinquennal ambitieux, a dit M. Soucy. Il faudra donc changer la manière dont le gouvernement conçoit ses politiques et offre ses programmes et services. Il sera aussi nécessaire d'adopter une nouvelle façon de penser afin que l'objectif premier des politiques et des programmes consiste à aider les personnes ayant un handicap à travailler selon leur plein potentiel. »

« J'ai été ravi de prendre part à ce projet important et je veux remercier le gouvernement du Nouveau-Brunswick et le député Soucy de leur confiance », a affirmé Jonathan Davenport, d'UPS Canada, coprésident du comité directeur, représentant des employeurs. « En tant qu'employeur, je crois que le secteur privé a un rôle important à jouer pour aider les personnes ayant un handicap à participer pleinement et de façon efficace à la société. Ces gens sont dévoués, motivés, vaillants et respectueux et ils peuvent aider à façonner chaque jour les valeurs fondamentales de toute entreprise. »

Le Conseil du premier ministre sur la condition des personnes handicapées effectuera un suivi auprès des ministères du gouvernement et des intervenants concernant ces deux plans d'action et il fera annuellement rapport au premier ministre sur les progrès accomplis par rapport aux résultats visés.

Les deux documents sont disponibles sur le site Web du Conseil du premier ministre sur la condition des personnes handicapées.

LIEN :

●    Conseil du premier ministre sur la condition des personnes handicapées