FREDERICTON (GNB) – Des modifications sont proposées à la Loi sur les garderies éducatives, qui n'a pas encore été proclamée, afin de créer une loi unique appelée Loi sur les services à la petite enfance. Les modifications suivent le transfert des services à la petite enfance au ministère de l'Éducation pour créer le ministère de l'Éducation et du Développement de la petite enfance.

La nouvelle loi vise tous les programmes et services à la petite enfance, comme l'intervention auprès des enfants autistes du secteur préscolaire, le soutien prénatal, les services de garderies ainsi que les interventions auprès des enfants en jeune âge.

« Notre gouvernement se taille actuellement une place de chef de file dans le développement de la petite enfance en créant une loi regroupant tous les services à la petite enfance », a déclaré le ministre de l'Éducation et du Développement de la petite enfance, Jody Carr. « En mettant en œuvre des initiatives qui répondent aux besoins des enfants et de leurs familles dans l'ensemble du Nouveau-Brunswick, nous pouvons améliorer collectivement notre qualité de vie et faire de notre province un meilleur endroit où vivre. Nous croyons qu'un investissement dans la petite enfance représente un investissement dans notre avenir. »

Les modifications aux dispositions de la loi qui détaillent les curriculum éducatifs sont proposées de sorte que les garderies agréées utilisent seulement un des deux programmes fournis par le ministère de l'Éducation et du Développement de la petite enfance.

« La prestation de services de garderie de haute qualité dès la naissance aura des effets positifs à long terme sur nos enfants tout au long de leurs années passées à l'école et après », a affirmé M. Carr.

Avant de pouvoir proclamer la loi modifiée, il faudra procéder à la rédaction de projets de règlements, qui seront affichés en ligne aux fins de consultation par le public. La population disposera d'une période de 30 jours pour formuler des commentaires.

D'autres annonces liées au développement de la petite enfance, à l'inclusion scolaire et aux services de soutien aux élèves sont prévues dans les prochaines semaines.