FREDERICTON (GNB) – Élections NB se prépare pour toute demande de second dépouillement qui puisse lui être faite à la suite des élections qui se sont tenues le 14 mai dans la province.

Un partage égal des voix a été enregistré à Bertrand, Cambridge-Narrows et Saint-Louis-de-Kent, et 42 autres concours ont résulté en une marge de moins de 25 voix.

« Un second dépouillement est toujours entrepris dans le case d'un partage égal de voix », a déclaré le directeur des élections municipales, Mike Quinn. « S'il y a une différence de 25 voix ou moins entre un candidat élu et un candidat qui n'a pas été élu, un candidat qui n'a pas été élu peut, au plus tard le 24 mai, présenter au directeur du scrutin municipal une demande par écrit d'un second dépouillement du scrutin. Le dépouillement aura lieu au bureau du directeur du scrutin municipal aussitôt que possible. Aucuns frais ne sont exigés. »

S'il y a un partage égal des voix à la fin du dépouillement, et si les candidats sont d'accord, le directeur du scrutin municipal départagera les voix en déposant les noms des candidats dans un réceptacle et en tirant un nom. Si les candidats ne consentent pas à cette méthode, le directeur du scrutin municipal déposera une requête de dépouillement judiciaire auprès d'un juge

Si le dépouillement au bureau du directeur du scrutin n'entraîne pas un partage égal des voix et que les candidats ne sont pas d'accord avec le résultat, le candidat qui n'a pas été élu peut déposer une requête de dépouillement judiciaire de tous les bulletins de vote marqués ou des bulletins de vote qui demeurent litigieux quant à leur admissibilité.

Les candidats qui désirent demander un second dépouillement sont priés de communiquer avec le directeur du scrutin municipal où ils ont déposé leur déclaration de candidature.