FREDERICTON (GNB) – La déclaration suivante a été émise par le premier ministre, David Alward, à l'occasion du décès de l'ancien député et ministre de l'Éducation, Clarence Cormier :

Fier résident du comté de Westmorland, Clarence Cormier est né à Saint-Antoine. Il a étudié à l'ancien Collège Saint-Joseph de Memramcook et au Séminaire Sainte-Croix de Montréal.

Il s'est établi à Dieppe, où il a joué un rôle important dans la collectivité et a été un acteur majeur en matière de croissance et de développement.

M. Cormier a commencé très tôt à servir les autres. Au début des années 1960, il a été recruté par l'ancien premier ministre, Louis Robichaud, pour travailler avec le programme provincial contre l'alcoolisme. Il a été directeur du Centre de traitement de l'alcoolisme de 1975 à 1982.

Il est entré en politique en qualité de conseiller, puis comme maire de Dieppe en 1977. Il a été député provincial de Memramcook de 1982 à 1987 et a été ministre de l'Éducation sous l’ancien premier ministre, Richard Hatfield. Il se démarque par le fait qu'il est le premier Acadien à avoir été ministre de l'Éducation.

Il est demeuré actif dans les affaires publiques en occupant, entre autres, le poste de directeur de la Commission de la bibliothèque publique de Dieppe et en jouant d'autres rôles importants dans la grande région de Moncton, y compris auprès de Centraide de Moncton, de l'Association des anciens et amis de l'Université de Moncton et comme membre du Conseil économique du Nouveau-Brunswick, de l'Institut de Memramcook, du club Optimiste et du club Rotary.

Ses nombreuses contributions à la collectivité qu'il avait adoptée ont été récompensées lorsque la Ville de Dieppe a nommé une rue en son honneur. L'Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick lui a remis le prix Assomption Vie - Louis-J.-Robichaud en 2009.

M. Cormier était un bâtisseur qui a consacré son temps et son énergie à faire de sa collectivité et de notre province un endroit meilleur et plus dynamique où il fait bon vivre.

Au nom de tous les gens du Nouveau-Brunswick, je transmets nos plus sincères condoléances à la famille, aux nombreux amis et aux collègues de M. Cormier.