FREDERICTON (GNB) – Le message suivant a été diffusé, aujourd'hui, par la ministre de l'Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail, Martine Coulombe, à l'occasion du Jour de deuil national, le samedi 28 avril :

Le 28 avril marque le Jour de deuil national, au cours duquel nous méditons sur les blessures évitables dont sont victimes chaque année des travailleurs de partout dans la province. Dans l'ensemble du pays, des activités se dérouleront sur les lieux de travail et dans les collectivités afin de sensibiliser les employés à l'importance de la santé et de la sécurité au travail.

À titre de ministre responsable de Travail sécuritaire NB, je félicite à la fois les intervenants et le personnel pour leur travail acharné et leur dévouement envers la protection des travailleurs néo-brunswickois et envers la promotion de lieux de travail sécuritaires. Je suis fière du fait que le Nouveau-Brunswick ait l’un des taux de blessures les plus bas au Canada. Les accidents du travail sont évitables, et les employeurs et les employés doivent continuer à travailler ensemble afin de réduire le nombre de ces accidents qui surviennent chaque année.

L'an dernier, de tels accidents ont coûté la vie à neuf Néo-Brunswickois et ont causé des blessures à près de 11 000 travailleurs. Je veux exprimer mes condoléances et ma sollicitude aux familles et aux collègues de travail de ces personnes pour la douleur causée par ces accidents.

Nous devons tous continuer à jouer un rôle important pour faire en sorte que la santé et la sécurité demeurent nos priorités principales pour aider à prévenir les tragédies sur les lieux de travail. J'encourage tout le monde à s'efforcer d'améliorer la sécurité des lieux de travail dans notre province.