SAINT-QUENTIN (GNB) – Les gouvernements fédéral et provincial investissent une somme totale de près de 700 000 $ pour soutenir l'expansion de quatre producteurs de sirop d'érable de Saint-Quentin et améliorer leur compétitivité.

« L'industrie acéricole est un moteur économique important pour le nord du Nouveau-Brunswick », a affirmé le ministre du Développement économique, Paul Robichaud. « Investir dans nos producteurs locaux nous aidera à bâtir une économie plus forte dans le nord du Nouveau-Brunswick et à travers la province. »

Ces fonds aideront les entreprises acéricoles suivantes : Guy Levesque inc., Érablymax inc., Érablière Laplante et Fils inc. et Érablière du Nord-Ouest inc.

« L'industrie du sucre d'érable est en pleine expansion dans le Madawaska et le Restigouche », a déclaré le ministre d'État de l'Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA) et de la Francophonie, Bernard Valcourt. « Ces projets augmenteront notre capacité à transformer nos ressources et à en faire des produits à valeur ajoutée chez nous, au Nouveau-Brunswick. Les investissements de notre gouvernement permettront  aux producteurs locaux de moderniser et d'agrandir leurs installations tout en augmentant leur efficacité et leur production, assurant ainsi le succès à long terme et des emplois durables dans la région. »

À l'Érablière Guy Levesque inc, le projet permettra d'agrandir l'établissement tout en faisant l'acquisition d'équipement acéricole plus performant et en ajoutant 7000 entailles aux opérations existantes.

Le producteur Érablymax inc. remplacera 15 000 entailles, tandis que l'Érablière Laplante et Fils inc. procédera à l'installation de 23 000 nouvelles entailles.

Le projet de l'Érablière du Nord-Ouest inc. consiste en la conversion de deux évaporateurs fonctionnant à l'huile vers un système fonctionnant aux granules de bois.

Le gouvernement fédéral, par le biais du Programme de développement des entreprises de l'APECA, verse 530 350 $ pour la réalisation de ces quatre projets, tandis que le gouvernement provincial investit 149 200 $. Les quatre producteurs acéricoles investissent collectivement 367 510 $.