SAINT JOHN (CNB) - La ministre de l'Environnement, Margaret Ann Blaney, s'est rendue au géoparc Stonehammer aujourd'hui pour en apprendre davantage sur un projet relatif à l'installation de panneaux d'interprétation pour lequel le parc a reçu une subvention de 30 000 $ du Fonds en fiducie pour l'Environnement.
 
« Je suis ravie d'avoir l'occasion de visiter plusieurs sites cet été où des projets du Fonds en fiducie pour l'Environnement sont entrepris et de constater de visu le travail accompli grâce aux subventions accordées, a indiqué Mme Blaney. Le géoparc Stonehammer contribue à notre qualité de vie et à la qualité de notre environnement en favorisant la sensibilisation à l'environnement, la formation et la recherche scientifique dans diverses branches des sciences de la Terre et en préservant le milieu naturel qui nous entoure. »
 
Un géoparc constitue une région reconnue pour son patrimoine géologique exceptionnel, notamment en raison de ses caractéristiques particulières sur les plans de l'archéologie, de la faune et des habitats, ainsi que de l'histoire, du folklore et de la culture.
 
Le géoparc Stonehammer est le premier membre nord-américain du Réseau mondial des géoparcs, un organisme international soutenu par l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) qui vise à offrir un cadre international pour reconnaître et mettre en valeur le patrimoine géologique.

Chaque année, le Fonds de fiducie pour l'Environnement accorde un appui substantiel à des projets réalisés en milieu communautaire visant à rétablir, à améliorer, à sauvegarder et à protéger les ressources atmosphériques, foncières et hydriques du Nouveau-Brunswick.

En avril, le ministère de l'Environnement a fait savoir que près de 4 millions de dollars provenant du Fonds seraient investis dans 190 projets environnementaux en 2011-2012.