FREDERICTON (CNB) – L'ombudsman et défenseur des enfants et de la jeunesse sortant, Bernard Richard, sera responsable de l'examen des mandats des fonctionnaires législatifs, a annoncé, aujourd'hui, le premier ministre, David Alward.

M. Richard, qui était ombudsman depuis le 1er janvier 2004 et défenseur des enfants et de la jeunesse depuis le 26 octobre 2006, a terminé son mandat le 31 mars. Depuis le 1er avril, François Levert agit à titre d'ombudsman par intérim et Christian Whalen, à titre de défenseur des enfants et de la jeunesse par intérim.

M. Richard a accepté de superviser l'examen des rôles et responsabilités de divers fonctionnaires législatifs et organismes, comme la Commission des droits de la personne du Nouveau-Brunswick, dont les mandats pourraient mieux relever de l'Assemblée législative.

« Bernard Richard a très bien rendu service à notre province pendant des années en occupant divers postes, a déclaré M. Alward. Je suis très reconnaissant qu'il ait accepté d'autres fonctions importantes pour le Nouveau-Brunswick. Je remercie aussi MM. Levert et Whalen d'avoir accepté d'agir à titre d'ombudsman et de défenseur des enfants et de la jeunesse en attendant que l'examen soit terminé. »

Les membres qui ont des responsabilités envers l'Assemblée législative comprennent :

●    le commissaire à l'accès à l'information et à la protection de la vie privée;
●    le vérificateur général;
●    le directeur général des élections;
●    le défenseur des enfants et de la jeunesse;
●    le commissaire aux langues officielles;
●    le commissaire aux conflits d'intérêts;
●    le défenseur du consommateur en matière d'assurances; et
●    l'ombudsman.

Notes biographiques de François Levert et Christian Whalen

François Levert, ombudsman par intérim


M. Levert est né à Ottawa, en Ontario, et il a habité Shediac. Il détient un baccalauréat ès arts en histoire (1995) et en études religieuses (1996) de l'Université d'Ottawa; une maîtrise en droit canonique (2002) de l'Université Saint-Paul (Ottawa); et un baccalauréat en droit (2004) de l'Université de Moncton. Il a travaillé au ministère fédéral de la Justice avant de se joindre au Bureau de l'ombudsman et au Bureau du défenseur des enfants et de la jeunesse en 2006, où il est devenu enquêteur principal en 2008.  M. Levert a depuis joué un rôle de premier plan dans les activités quotidiennes de ces bureaux, en plus d'agir dans de nombreuses enquêtes individuelles et systémiques. Il a été l'enquêteur principal menant à la publication du rapport Ashley Smith en 2008.

Christian Whalen, défenseur des enfants et de la jeunesse par intérim

Originaire de Fredericton, M. Whalen est titulaire d'un baccalauréat ès arts (1987) de la Carleton University; un baccalauréat en droit (1989) de l'Université du Nouveau-Brunswick; et un diplôme d'études approfondies (1993) de l'Université Robert Schuman à Strasbourg, en France.  Membre du barreau de l'Ontario et du Nouveau-Brunswick, M. Whalen a travaillé comme avocat en pratique privée et à titre de conseiller juridique à la Commission des droits de la personne du Nouveau-Brunswick, avant de se joindre au Bureau de l'Ombudsman en 2005 comme conseiller juridique. Il a été responsable des enquêtes systémiques et a agi à titre d'enquêteur principal pour plusieurs rapports du Bureau de l'ombudsman et du Bureau du défenseur de l'enfance et de la jeunesse, y compris Connexions et déconnexion, Main dans la main et Maintenir les connexions. Il a également été le chef de projet pour la publication du rapport sur l'état des enfants et des jeunes du Bureau du défenseur des enfants et de la jeunesse.