FREDERICTON (CNB) – Le rapport Maintenir les connexions : Rapport du Groupe de travail sur un centre d'excellence pour les enfants et les jeunes à besoins complexes a été rendu public, aujourd'hui, par Shirley Smallwood, parent d'un enfant à besoins complexes, et par l’ombudsman et défenseur des enfants et de la jeunesse, Bernard Richard.

Mme Smallwood et M. Richard ont agi à titre de coprésidents du groupe de travail responsable du rapport, à la demande des ministères de la Santé, de l'Éducation, de la Sécurité publique et du Développement social, afin de déterminer la meilleure façon de procéder pour créer un centre d'excellence pour les enfants et les jeunes à besoins complexes.

« Au Nouveau-Brunswick, les enfants et les jeunes avec les besoins les plus complexes passent entre les mailles du système, a déclaré M. Richard. À l'heure actuelle, le Nouveau-Brunswick n'offre pas de services adéquats aux enfants qui ont des besoins en santé mentale et, trop souvent, ces jeunes finissent en prison. »

« Quelques jeunes du Nouveau-Brunswick ont pu obtenir un soutien résidentiel à l'extérieur de la province, mais à un coût exorbitant pour le trésor public, a-t-il dit. Nous avons besoin d'un centre d'excellence qui permettra d'offrir les traitements intensifs dont certains enfants ont besoin et qui pourra aussi coordonner un réseau de services dans l'ensemble de la province. »

Mme Smallwood et M. Richard ont reçu le mandat de formuler des recommandations sur les services que devrait offrir le centre d’excellence et sur ceux qui devraient être disponibles dans les différentes collectivités de la province afin d'appuyer le travail du centre, ainsi que sur l'endroit où le centre devrait être établi et sur les principes qui devraient guider sa gouvernance. Ils ont recueilli l'opinion du public sur ces questions dans le cadre d'un processus de consultation en ligne et à l'occasion d'une séance de discussion provinciale tenue à Fredericton en novembre dernier. Ils ont également rencontré individuellement de nombreux intervenants et ont notamment recueilli les commentaires d'enfants et de jeunes vivant dans différents milieux de garde, ainsi que ceux des membres de leurs familles et des responsables qui s'en occupent.

Le rapport insiste sur la nécessité d'adopter des approches interdisciplinaires, centrées sur la famille. Si le rapport recommande que le centre dispose d'une certaine capacité résidentielle pour accommoder les jeunes en crise, Mme Smallwood et M. Richard recommandent que la recherche et le travail clinique du centre visent à aider les familles, les fournisseurs de services et les collectivités à travailler ensemble pour offrir un meilleur soutien aux enfants et aux jeunes à besoins complexes dans leur propre foyer.

« Maintenir les connexions est le résultat du travail de plusieurs personnes, réunies pour aider à redéfinir la façon dont le Nouveau-Brunswick offre son soutien et ses services à notre population la plus vulnérable : les enfants et les jeunes à besoins complexes, a affirmé Mme Smallwood. Ce rapport met en lumière la valeur d'un système intégré de prestation des services centré sur l'enfant et de façon tout aussi importante, axé sur la famille. Il est respectueusement présenté au nom de tous les enfants et jeunes avec des besoins complexes, puisque nous avons tenté de donner une voix à ceux qui ne peuvent pas parler pour eux-mêmes. »

Le rapport est disponible en ligne. Pour obtenir une copie papier, faites-en la demande par téléphone (1-888-465-1100) ou par courriel (nbombud@gnb.ca).


Points saillants

Services

●    Le centre d'excellence visera principalement à aider les enfants et les jeunes à besoins complexes à rester en santé dans leur environnement familial tout en assurant des interventions intensives dans de petits foyers d'accueil et des interventions de suivi pour aider à atteindre cet objectif.
●    Le centre travaillera de façon unifiée avec le cadre de prestation intégrée des services afin d'assurer des processus interdisciplinaires et une collaboration entre tous les ministères, les organismes sans but lucratif et les collectivités pour offrir des services aux enfants et aux jeunes à besoins complexes ainsi qu'à tous les autres le long du continuum des besoins.
●    Les services offerts par le centre seront appuyés dans les collectivités par des foyers d'accueil thérapeutiques disposant d'un personnel ayant reçu une formation appropriée sous la direction clinique des experts du centre.
●    Le rapport demande que les lois soient modifiées et que de nouvelles pratiques de partage de l'information soient mises en place entre tous les fournisseurs de services engagés dans les soins aux enfants avec des besoins complexes.

Emplacement

●    Le centre offrira aux familles et aux collectivités de toute la province et d'ailleurs un accès aux services cliniques et aux recherches de pointe pour les enfants et les jeunes à besoins complexes.
●    Le centre devrait être soutenu par des chaires de recherche dans les principaux campus universitaires de la province, à Moncton et Fredericton.
●    Le centre devrait disposer d'une capacité de traitement résidentiel dans la région de Moncton surtout, mais qui est également disponible dans d'autres collectivités de la province.

Gouvernance

●    Le centre devrait être un organisme public indépendant disposant de ses propres crédits budgétaires et de sources de revenus diversifiées.
●    Les services pourraient être offerts aux résidents des autres provinces de l'Atlantique sur la base d'une entente de partage des coûts.
●    L'établissement de partenariats avec le secteur privé, les organismes sans but lucratif, les municipalités et le secteur de la recherche universitaire est fortement encouragé.
●    Le centre devrait être établi de façon économique par une réaffectation des ressources dégagées à même les efficacités découlant de l'intégration des services, de l'échange de l'information et de la télésanté.

LIEN :

●    Bureau de l'Ombudsman : www.gnb.ca/ombudsman