MIRAMICHI (CNB) – L'ombudsman et défenseur des enfants et de la jeunesse, Bernard Richard, a prononcé, aujourd'hui, son troisième discours annuel sur l'état de l'enfance et de la jeunesse à la James M. Hill Memorial High School, à Miramichi.

Simultanément, le Bureau de l'ombudsman et du défenseur des enfants et de la jeunesse publiait un rapport d'accompagnement intitulé Le droit à l'identité, à la culture et à la langue : Une voie pour le développement de l'enfant (Rapport d'analyse statistique du Défenseur des enfants et de la jeunesse issu du 3e discours annuel sur l'état de l'enfance et de la jeunesse).

Ce rapport présente des faits saillants sur le bien-être des enfants et des jeunes de notre province, surtout en ce qui concerne des indicateurs clés comme la santé, l'éducation et les conditions sociales.

Le rapport de cette année est structuré autour de certains des droits garantis par la Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant, plus particulièrement le droit d'être entendu et le droit à l'identité, à la culture et à la langue.

Le rapport apporte une attention particulière au bien-être des enfants et des jeunes des Premières nations qui connaissent souvent des inégalités plus importantes que leurs pairs non autochtones.

« Le rapport de cette année a été amélioré par l'inclusion de données relatives exclusivement aux enfants et aux jeunes des Premières nations, a déclaré M. Richard. Bien qu'il soit important d'évaluer la condition générale des enfants du Nouveau-Brunswick, je crois qu'il est impératif que nous surveillions de façon continue la façon dont les enfants des Premières nations se débrouillent avec les problèmes profondément enracinés dans leurs collectivités tels la pauvreté, les pharmacodépendances, la violence familiale, et l'érosion de leurs cultures et de leurs langues. »

Des intervenants de toute la province qui travaillent auprès des enfants et de la jeunesse, ainsi que des élèves de la James M. Hill Memorial High School, de l'École Carrefour Beausoleil et de la Miramichi Valley High School, ont assisté au discours et ont participé à divers ateliers offerts avant l'allocution.

Le discours de M. Richard a été transmis en direct sur Internet aux élèves de la Dalhousie Regional High School, de la Cité des Jeunes A.-M.-Sormany, de la Tobique Valley High School, de la Bonar Law Memorial High School et de la North and South Esk Regional High School.

Le rapport est disponible en ligne.

LIENS :

•    Bureau de l'ombudsman : www.gnb.ca/ombudsman
•    Bureau du défenseur des enfants et de la jeunesse