FREDERICTON (CNB) – La Lansbridge University ne sera plus autorisée à conférer des diplômes universitaires en tant qu'établissement d'enseignement postsecondaire au Nouveau-Brunswick à la suite de la révocation d'une désignation qui lui permettait d'offrir une maîtrise en administration des affaires en ligne, un programme de maîtrise en administration des affaires pour cadres, ainsi qu’un programme conjoint de maîtrise en administration des affaires pour cadres et de maîtrise en sciences.

Le ministre de l'Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail, Donald Arseneault, a formulé la recommandation au gouvernement provincial après avoir examiné de nombreuses évaluations effectuées par la Commission de l'enseignement supérieur des Provinces maritimes (CESPM) ainsi que des preuves recueillies par des inspecteurs indépendants retenus par le ministère.

« Les mesures prises par le gouvernement étaient nécessaires à la protection des étudiants, a déclaré M. Arseneault. Nous sommes tenus de nous assurer que nos universités en ligne offrent des programmes de haute qualité. Nous avons quelques autres universités en ligne dans la province qui offrent des programmes de haute qualité, et nous devons donc nous assurer que les normes sont dûment respectées. »

La Lansbridge University a reçu amplement de temps pour corriger les lacunes existantes, ce qui aurait permis d'établir un juste équilibre entre les intérêts des étudiants et ceux de l'établissement. Après avoir échoué à deux évaluations institutionnelles, il a été constaté, à la suite d'une inspection sur place, que la Lansbridge University n'était toujours pas conforme à la norme et qu'elle offrait des programmes visiblement inférieurs à celle-ci. Par conséquent, l'université ne satisfaisait pas aux exigences décrites dans la Loi sur l'attribution de grades universitaires et de son règlement d'application.

La Lansbridge University était l'une des quatre universités en ligne conférant des grades au Nouveau-Brunswick. Les trois autres universités ont fait l'objet d'examens indépendants par la CESPM et elles respectent toutes les normes de qualité, normes qui sont conformes à des examens similaires au Canada.

Pour assurer la protection des étudiants, le ministère embauchera un registraire et un inspecteur qui aideront à superviser la fermeture progressive des programmes offerts par la Lansbridge University. Le registraire aidera les étudiants qui ne peuvent pas terminer leur programme d'études en leur offrant de les placer dans des programmes compatibles offerts par d'autres établissements. L'inspecteur surveillera, au nom du ministère, le processus au complet afin de s'assurer que la Lansbridge University respecte la révocation de sa désignation.

Selon un rapport soumis par l'établissement, environ 170 étudiants sont inscrits à une formation en ligne, parmi lesquels 155 sont Canadiens. Nous croyons qu'aucun n'est du Nouveau-Brunswick. La Lansbridge University doit attendre un an avant de pouvoir soumettre une demande pour obtenir le rétablissement de sa désignation.