FREDERICTON (CNB) - Le gouvernement provincial lance le service 811 de Télé-Soins afin de facilité l'accès des résidents du Nouveau-Brunswick à des renseignements non urgents sur la santé. À compter d'aujourd'hui, les résidents de la province peuvent avoir un accès sans frais aux renseignements en composant le 811.

Depuis sa création en 1995, Télé-Soins a offert des renseignements et des conseils sur la santé à près de deux millions de demandeurs au Nouveau-Brunswick.

« Nous célébrons cette année le 15e anniversaire des services de Télé-Soins au Nouveau-Brunswick, et nous voulons assurer la réussite de cet important service en améliorant son accès, soit en lui donnant un numéro de téléphone à trois chiffres facile à mémoriser », a affirmé la ministre de la Santé, Mary Schryer.

Télé-Soins offre toute une gamme de renseignements sur la santé, y compris des conseils et de l'aide sur la meilleure façon d'obtenir des services de soins de santé pour des besoins spécifiques. Les services sont fournis par des infirmières autorisées et par des agents de service à la clientèle formés, selon le genre de renseignements et d'aide recherché.

« Ce service bilingue, disponible 24 heures sur 24, améliore l'accès aux services de santé primaires, souvent en dehors des heures de bureau, en dirigeant les appelants vers les bons soins, au bon endroit, a souligné Mme Schryer. Le ministère de la Santé estime que plus de 15 000 visites à l'urgence sont ainsi évitées chaque année grâce au soutien et aux services offerts par l'équipe formée et compétente de Télé-Soins. »

Au cours des prochains mois, le ministère de la Santé fera la promotion de l'usage de la ligne 811 par l'entremise de divers moyens de communications, entre autres la publicité sur Internet et sous forme imprimée, ainsi que la publicité électronique. La ligne téléphonique 1-800 de Télé-Soins demeurera active durant cette période de transition.

En passant au numéro 811 pour obtenir des renseignements non urgents sur la santé, le Nouveau-Brunswick se joint à la Nouvelle-Écosse, à la Colombie-Britannique, au Québec et au Yukon.

Durant l'année financière 2007-2008, plus de 64 000 résidents de la province ont eu recours à Télé-Soins afin de recevoir des conseils sur les soins de santé, et on a répondu à plus de 87 000 questions différentes sur la santé. Cela correspond à peu près à un ménage sur cinq qui utilise Télé-Soins dans une année donnée.