CARAQUET (CNB) - Les patients et les étudiants en médecine de la région de Caraquet auront maintenant accès à des services améliorés à l'Hôpital de l'Enfant-Jésus RHSJ. Une nouvelle unité de médecine de huit lits, quatre lits de soins palliatifs et une unité d'enseignement en santé rurale ont été officiellement inaugurés ce matin en présence de la ministre de la Santé, Mary Schryer.

« La mise en place de ces services à Caraquet profitera grandement aux patients de la région et aux membres de leurs familles ainsi qu'aux étudiants en médecine du Nouveau-Brunswick et de l'extérieur. Les étudiants qui obtiennent leur formation ici sont plus susceptibles d'exercer ici, a expliqué Mme Schryer. Je suis ravie que notre gouvernement ait été en mesure de réaliser ces importantes recommandations découlant du rapport final de Dialogue Santé. »

Environ 660 000 dollars ont servi à l'achat d'équipement et aux travaux de rénovation à l'Hôpital de l'Enfant-Jésus RHSJ afin d'accommoder l'ajout des 12 lits. Le budget annuel de fonctionnement continu de l'unité médicale s'élèvera à 1,3 million de dollars.

Au total, 330 000 dollars ont été investis dans la nouvelle unité d'enseignement en santé rurale. Cette somme comprend le financement des opérations.

« La formation médicale dans les régions rurales s'avère un outil solide et influent dans nos efforts en matière de recrutement et de maintien en poste des médecins. Chaque mois de stage de formation en milieu rural augmente de 30 pour cent les chances de garder le médecin dans la région », a affirmé le doyen associé du Centre de formation médicale du Nouveau-Brunswick, le Dr Aurel Schofield.

L'unité d'enseignement en santé rurale servira pour former les futurs médecins du Centre de formation médicale du Nouveau-Brunswick et du programme de formation médicale de l'Université de Sherbrooke.

Les stages cliniques pour l'unité d'enseignement en santé rurale seront aussi offerts dans deux établissements hospitaliers de la région soit l'hôpital de Tracadie-Sheila et le centre de santé communautaire de Lamèque.

Bien que la préférence soit accordée aux étudiants du Nouveau-Brunswick, l'unité n'exclura pas les gens provenant d'autres régions du Canada qui désirent venir dans la province afin de poursuivre une partie ou l'ensemble de leur formation médicale. Les étudiants d'autres universités pourront réaliser leurs stages cliniques à l'unité.