BLACKVILLE (CNB) - Selon un rapport de l'Agence de la santé publique du Canada - Enquête relative à des niveaux élevés d'arsenic dans le sang de résidents de Blackville, au Nouveau-Brunswick - l'arsenic ne constitue pas un danger pour la santé des résidents de Blackville. Le ministre de la Santé, Michael Murphy, a publié le rapport aujourd'hui.

À la suite de la découverte de niveaux élevés d'arsenic dans le sang de quatre résidents de Blackville, le ministère de la Santé du Nouveau Brunswick a demandé l'aide d'épidémiologistes de l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) afin d'effectuer une enquête à ce sujet.

En collaboration avec le ministère de la Santé du Nouveau Brunswick, les épidémiologistes de l'ASPC ont mené une enquête approfondie et qui comportait une évaluation du risque, des recherches de cas, une évaluation de l'exposition et une étude sur l'environnement, puis ils ont soumis leur rapport final au ministère de la Santé du Nouveau Brunswick.

« En raison des préoccupations qu'ont exprimées les membres de la collectivité, le ministère de la Santé à pris les mesures nécessaires pour enquêter sur tout danger possible pour la santé publique », a expliqué le ministre Murphy. « Le Ministère ne prend pas ce genre de préoccupations à la légère, et il est engagé à travailler avec les collectivités afin de se pencher sur ces problèmes et de les régler. »

Des examens médicaux ont démontré qu'aucune des quatre personnes originalement ciblées dans le cadre de l'enquête ne présentait un cas possible ou confirmé d'intoxication à l'arsenic.

De plus, aucun cas d'intoxication à l'arsenic n'a été confirmé parmi les 65 membres de la collectivité dont les essais en laboratoire ont été examinés.

L'analyse de l'échantillon d'urine de tous ceux qui en ont fourni a révélé un niveau d'arsenic inorganique normal. Enfin, à l'exception possible d'une personne dont l'examen diagnostique demeure en cours, aucun symptôme caractéristique d'une intoxication à l'arsenic n'a été observé chez les membres de la collectivité ayant subi un examen et les résultats de ces examens ont été revus par l'équipe chargée de l'enquête.

L'enquête n'a révélé aucune exposition à une source d'arsenic toxique. Tous les échantillons d'eau de puits prélevés à Blackville au cours de l'enquête présentaient des niveaux d'arsenic conformes ou inférieurs aux Recommandations pour la qualité de l'eau potable au Canada. Aucune source environnementale ni industrielle d'arsenic n'a été décelée dans le village de Blackville et on ne note pas la présence de roches arsénifères dans la région.

« Puisque l'arsenic est un produit chimique d'origine naturelle, il n'est pas anormal d'en avoir des traces dans son corps », a expliqué le médecin-hygiéniste régional, Denis Allard. « Toutefois, il est rare de déceler un haut niveau d'arsenic toxique chez une personne qui ne travaille pas dans un milieu où elle y est souvent exposée. »

« L'arsenic peut être présent à de très faibles concentrations dans de nombreux aliments, y compris dans la viande, la volaille, le lait, les produits laitiers, les produits de pâtisserie et de boulangerie, les céréales, les légumes, les fruits et les jus de fruits », a expliqué le Dr Allard. « On trouve également de l'arsenic dans la cigarette. On note habituellement des niveaux plus élevés d'arsenic dans le poisson ainsi que dans les mollusques et les crustacés. Or, il s'agit dans ces cas d'arsenic organique et celui ci ne présente pas de danger pour la santé des humains. »

Le rapport de l'ASPC contient certaines recommandations, y compris des possibilités de perfectionnement professionnel relativement à l'étude de la salubrité de l'environnement et à la communication des risques pour les praticiens en santé publique; le recrutement d'une personne formée en communication des risques pour faire partie d'équipes menant des études sur l'environnement et la combinaison des rapports d'essais spécialisés en laboratoire afin de faciliter la confirmation de cas d'intoxication. Le Ministère tiendra compte de ces recommandations.

De plus amples renseignements sont disponibles en ligne.