ROBERTVILLE (CNB) - Le nouveau centre de développement de la petite enfance, qui est en voie d'être établi à Robertville, fournira des services intégrés aux enfants d'âge préscolaire et à leurs familles, a annoncé aujourd'hui la ministre du Développement social, Mary Schryer.

Le centre, qui est hébergé à l'École élémentaire La Croisée de Robertville, sera géré par un conseil d'administration sans but lucratif, avec le soutien du gouvernement provincial. Il servira de guichet unique communautaire où les parents et leurs enfants auront accès à un éventail de programmes.

« Le gouvernement est déterminé à donner aux jeunes enfants les bases d'un apprentissage permanent, pour qu'ils puissent réussir dans la vie », a déclaré Mme Schryer, qui a visité le site du nouveau centre. « La création de ces sites est un exemple de partenariat entre le gouvernement et des organismes communautaires pour offrir des services de qualité aux parents et aux enfants. »

Le centre ouvrira ses portes à l'automne. Le gouvernement provincial a annoncé l'ouverture, cet automne également, de trois autres centres, à la Baptist-King Edward School (Saint John), à l'École Sainte-Bernadette (Moncton) et à la Bath Middle School (Bath).

Le personnel de chacun des centres offrira des programmes aux parents et aux enfants. Les programmes de base offerts comprendront des services de garde d'enfants à plein temps et à temps partiel, ainsi que des programmes de soutien aux parents, des programmes de haltes-garderies et des ateliers de jeu. Des cliniques de vaccination, des programmes de vie saine, des joujouthèques, des bibliothèques de documentation, des cliniques à l'intention d'enfants de trois ans et demi pourraient également être offerts, selon les besoins locaux constatés.

« Il existe des recherches convaincantes qui montrent que la prestation de programmes intégrés de développement de l'enfant améliore le devenir des enfants en leur fournissant des bases solides d'apprentissage, de comportement et de santé qui dureront tout au long de leurs années scolaires et jusqu'à dans leur vie adulte », a souligné Mme Schryer.

Les quatre sites ont été choisis à la suite d'un appel de propositions pour lancer des projets pilotes de centres de développement de la petite enfance dans les collectivités rurales et urbaines anglophones et francophones au cours des trois prochaines années.

Le ministère du Développement social accordera une subvention annuelle de 100 000 $ à chacun des quatre centres pendant la durée du projet pilote. Les ministères de l'Éducation, de la Santé, du Mieux-être, de la Culture et du Sport participeront aussi à l'évaluation de ces sites, et collaboreront, avec les conseils d'administration sans but lucratif, à la mise en œuvre de programmes répondant aux besoins particuliers locaux.

L'établissement de centres de développement de la petite enfance s'inscrit dans l'engagement du gouvernement provincial de mieux soutenir les familles et les jeunes enfants des collectivités locales qui est énoncé dans sa Stratégie décennale pour la petite enfance, intitulée - Être prêt pour la réussite.