FREDERICTON (CNB) - Les membres du Syndicat des infirmières du Nouveau-Brunswick ont approuvé la convention collective conclue avec le gouvernement provincial le 5 janvier dernier, a annoncé aujourd'hui le ministre du Bureau des ressources humaines, Rick Brewer.

« Il s'agit d'un accomplissement important pour notre province et pour les infirmières qui travaillent dur et qui sont les piliers du système des soins de santé, a déclaré M. Brewer. La vision de notre gouvernement pour une province forte et autosuffisance repose sur notre capacité de recruter et de maintenir en poste des infirmières hautement qualifiées. Nous sommes convaincus que la convention collective nous aidera à atteindre cet objectif. »

La convention collective prévoit des augmentations salariales de 11,5 % sur une période de trois ans, des augmentations aux primes pour le travail le soir, la nuit et la fin de semaine en plus d'une prime de 3 % pour garder en poste les infirmières possédant 25 années d'expérience et plus. La convention collective prévoit également des prestations additionnelles de congé de maternité et l'augmentation des contributions de l'employeur au régime de pension des infirmières.

Pour s'occuper des conditions de travail, le ministère de la Santé, les Régies régionales de la santé et le Syndicat des infirmières ont établi une entente de partenariat afin de concentrer leurs efforts sur le recrutement, sur le maintien en poste des effectifs et sur la transformation du milieu de travail.

La convention collective vise environ 5500 membres du personnel infirmier dans les hôpitaux, infirmières de la santé publique et infirmières en santé communautaire. La prochaine étape sera la signature officielle de la convention collective par les représentants du gouvernement et du syndicat qui aura lieu dans les semaines à venir.

Cette entente représente le douzième contrat négocié avec succès par le gouvernement depuis octobre 2006.