FREDERICTON (CNB) - Deux experts conseilleront le gouvernement sur les options concernant le marché de l'électricité du Nouveau-Brunswick, a annoncé aujourd'hui, le ministre de l'Énergie, Jack Keir.

« Il est important pour nous d'examiner le système et d'explorer les solutions de rechange qui s'offrent pour le consolider et l'améliorer, a expliqué le ministre. Comme promis dans notre Pacte pour le changement, nous veillerons à ce que notre marché de l'électricité serve bien le public. »

Le président sortant d'Exploitant de réseau du Nouveau-Brunswick, William Marshall, et l'ancien sous-ministre de l'Énergie et sous-ministre auprès du premier ministre, William Thompson, prépareront un rapport au sujet de la structure du marché de l'électricité du Nouveau-Brunswick et de son incidence sur la structure et la gouvernance du groupe d'entreprises Énergie NB.

« Dans son rapport de juin 2008, la Commission de l'énergie et des services publics a manifesté son inquiétude quant à la structure et la gouvernance du groupe d'entreprises Énergie NB, a déclaré M. Keir. Ces experts prendront en considération ces inquiétudes dans leurs commentaires. »

Le rapport préparé sera axé sur les principes directeurs suivants :

  • fournir de l'électricité de manière sûre et fiable au coût le plus raisonnable possible tout en assurant une protection adéquate de l'environnement;
  • réduire les risques financiers à long terme pour les usagers et les contribuables;
  • mettre en place une structure de réglementation qui encourage l'établissement et l'exploitation d'installations énergétiques procurant une alimentation fiable, un rendement financier intéressant ainsi que des emplois, et ayant une incidence positive sur la collectivité;
  • maximiser le développement économique et positionner le Nouveau-Brunswick comme centre énergétique au sein de la région du Canada et du Nord-Est des États-Unis.

« Les conseils de ces experts qui possèdent une connaissance approfondie du marché de l'électricité du Nouveau-Brunswick seront très utiles. Un secteur de l'énergie fort est une priorité clé pour le gouvernement qui poursuit son objectif d'autosuffisance. »

NOTE DE LA RÉDACTION : Des biographies des experts sont annexées ci-dessous. 

William K. Marshall

William K. Marshall était le président-directeur général de l'Exploitant du réseau du Nouveau-Brunswick (ERNB) d'octobre 2004 à juin 2008. L'ERNB doit surveiller et assurer la fiabilité du réseau électrique et faciliter le développement et l'exploitation d'un marché concurrentiel de l'électricité au Nouveau-Brunswick.

Avant d'être nommé PDG, M. Marshall était directeur, Planification stratégique d'entreprise de la Société d'énergie du Nouveau-Brunswick. Il a enseigné aux niveaux secondaire et postsecondaire pendant sept ans, et il a vingt-sept années d'expérience à titre d'ingénieur dans le secteur des entreprises d'électricité. Entre autres, il était responsable de la planification et de l'exploitation de l'approvisionnement en électricité, de l'analyse du réseau électrique, de la planification intégrée des ressources, des contrats privés, de la tarification, de l'aménagement des interconnexions, des stratégies relatives aux émissions environnementales, de la restructuration de l'entreprise, de la conception des systèmes du marché et des occasions présentées par le gaz naturel.

M. Marshall est membre de l'Institute of Electronic and Electrical Engineers (IEEE), du Conseil international sur les grands réseaux électriques et du conseil ISO-RTO (IRC). Il a déjà été membre du comité sur la politique énergétique du Nouveau-Brunswick et du comité de conception du marché. Pendant son mandat avec ERNB, il a participé à divers groupes régionaux relatifs aux politiques et au secteur, comme le North American Electric Reliability Council (NERC), le Northeast Power Coordinating Council (NPCC), l'Atlantic Electricity Working Group (AEWG) et le conseil des gouverneurs de la Nouvelle-Angleterre et des premiers ministres de l'est du Canada (GNA/PMEC). Il a été témoin aux audiences de plusieurs commissions administratives et comités du gouvernement et il a rédigé et présenté un grand nombre de communications techniques, de cours et de séminaires.

William M. Thompson

William M. Thompson a obtenu un baccalauréat en droit de l'Université du Nouveau-Brunswick. Il est également titulaire d'un baccalauréat en sciences commerciales de l'université St. Mary's.

Après ses études universitaires, il a assumé, de 1979 à 1981, les fonctions de chef de cabinet pour Gerald Merrithew, qui était alors ministre du Commerce et du Développement pour la province du Nouveau-Brunswick. Il a aussi joué ce rôle pour M. Merrithew lorsque celui-ci a été ministre d'État (Forêts) pour le gouvernement fédéral, soit de 1984 à 1987.

M. Thompson est un ancien commissaire industriel de la Fundy Region Economic Development Commission. De 1991 à 1999, il a été directeur général de la New Brunswick Salmon Growers' Association Inc. Il est par ailleurs un ancien président de l'Alliance de l'industrie canadienne de l'aquiculture.

En 1999, il était coprésident de l'équipe de transition formée à la suite de l'élection du gouvernement du premier ministre Bernard Lord et a été nommé sous-ministre du Cabinet du premier ministre. M. Thompson a ultérieurement occupé le poste de sous-ministre de l'Investissement et de l'Exportation et celui de sous-ministre du Tourisme et des Parcs. De 2003 à 2006, il a rempli les fonctions de sous-ministre du nouveau ministère autonome de l'Énergie. Il a aussi présidé le comité spécial des sous-ministres sur la restructuration et la commercialisation d'Énergie NB et les dossiers connexes.