FREDERICTON (CNB) - L'ombudsman Bernard Richard a annoncé aujourd'hui qu'il mènera une enquête sur les nombreuses plaintes qu'il a reçues relativement à la récente annonce, par le ministère de l'Éducation, d'abolir le programme d'immersion précoce en français.

« Nous avons reçu plus de 200 plaintes à cet égard, a souligné M. Richard. Les nombreuses préoccupations soulevées par les plaignants m'amènent à croire qu'un examen minutieux de la situation par mon bureau s'impose, tout comme des questions soulevées relativement au processus. »

« Dans un souci d'une enquête juste et approfondie, je recommande que le ministère de l'Éducation suspende l'application de sa décision d'abolir l'immersion précoce en français jusqu'au début de l'année scolaire 2009-2010 », a ajouté M. Richard.

Une fois l'enquête terminée, l'ombudsman rendra publiques ses conclusions et ses recommandations.