FREDERICTON (GNB) – Les efforts de rétablissement à la suite des inondations sont en cours dans plusieurs communautés du Nouveau-Brunswick.

De nombreux résidents touchés ont pu retourner chez eux, mais certains se remettent encore de la crue printanière historique. Les niveaux d’inondation ont été élevés du 27 avril au 18 mai, et ils ont touchés plusieurs régions, y compris Fredericton, Saint John et les communautés avoisinantes.

Les inspecteurs en matière de santé et de sécurité procèdent à l’inspection des propriétés des résidents qui se sont inscrits dans le cadre du Programme d’aide financière en cas de catastrophe.

Environ 12 000 propriétés ont été touchées par les inondations à divers degrés dans la province, et 2627 personnes ont signalé des dommages en s’inscrivant au Programme d’aide financière en cas de catastrophe. Parmi les personnes qui se sont inscrites, 1871 ont demandé une inspection en matière de santé et de sécurité. Jusqu’à maintenant, 1709 – ou 91 pour cent – de ces inspections ont été effectuées.

Aide financière en cas de catastrophe

Les résidents touchés par les inondations devraient signaler tout dommage causé à leur propriété en s’inscrivant au Programme d’aide financière en cas de catastrophe.

Des bureaux temporaires seront établis dans plusieurs communautés du Nouveau-Brunswick. Des agents des réclamations seront sur place pour aider les gens dans le cadre du processus de demande. Ils répondront également aux questions portant sur le processus de rétablissement.

Les résidents sont invités à appeler au numéro de téléphone du bureau de leur région pour prendre rendez-vous.

Ces bureaux temporaires seront ouverts de 9 h à 20 h. Les séances suivantes sont confirmées, et des séances additionnelles seront annoncées au cours des prochains jours :

  • le 6 juin – Lincoln – Lincoln Elementary School (salle multifonctionnelle), 506-453-6514;
  • le 6 juin – Grand Bay-Westfield – River Valley Community Centre, 506-658-5390;
  • le 7 juin – Keswick – Keswick Ridge Community Hall, 506-453-6514;
  • le 7 juin – Kingston – Service d’incendie de Long Reach, 506-658-5390;
  • le 8 juin – Maugerville / Sheffield – Maugerville Community Centre, 506-453-6514;
  • le 8 juin – région de Oak Point – Légion royale canadienne – filiale 87, 506-658-5390;
  • le 11 juin – Jemseg / Grand Lake / Lakeville Corner – club des Lions de Jemseg, 506-453-6514;
  • le 11 juin – Rothesay / Quispamsis – Q-Plex, 506-658-5390;
  • le 12 juin – Minto – Minto Senior Citizen’s Centre, 506-453-6514;
  • le 12 juin – Clifton Royal – Légion de Moss Glen, 506-658-5390;
  • le 13 juin – Chipman – Chipman Heritage Centre, 506-453-6514; et
  • le 15 juin – Cambridge-Narrows – édifice municipal, 506-658-5390.

Des bureaux satellites du Programme d'aide financière en cas de catastrophe ont également été établis à :

  • Saint John – 15, King's Square Nord (506-658-5390);
  • Hampton – 410, promenade William Bell, unité 1 (506-832-6030);
  • Fredericton – Édifice de Service Nouveau-Brunswick, 432, rue Queen (506-453-6514); et
  • Burton – Palais de justice de Burton, 23, route 102 (506-357-4622).

Des bureaux satellites supplémentaires seront également établis à Rothesay, Maugerville et dans la région de Grand Lake. Les adresses de ces bureaux seront annoncées bientôt.

Le programme a été mis en œuvre pour venir en aide aux petites entreprises, aux municipalités et aux personnes dont les biens ont été endommagés par la crue des eaux printanières de 2018. Il faut s’inscrire pour être admissible à recevoir de l’aide en vertu du programme. Les gens qui désirent signaler des dommages causés par les inondations peuvent composer le 1-888-298-8555. Des plus amples renseignements sur le programme sont également disponibles en ligne.

Croix-Rouge canadienne

Au total, 1110 ménages (2458 personnes) se sont inscrits auprès de la Croix-Rouge canadienne. Présentement, 71 personnes demeurent dans un logement temporaire.

Depuis le 16 mai, la Croix-Rouge a fourni de l’aide financière directe à environ 550 ménages grâce aux sommes récoltées par l’organisme dans le cadre de son fonds de secours « Inondations au Nouveau-Brunswick ». L’aide est accordée aux ménages admissibles qui ont évacué leur domicile principal pendant plus de deux jours; qui ont été privés d’électricité pendant plus de trois jours; ou qui ont subi des dommages résidentiels causés par l’eau ou un refoulement d’égout; et qui ont indiqué avoir des difficultés financière pendant la période de rétablissement.

Les personnes qui répondent à ces critères mais qui ne se sont pas encore inscrites auprès de la Croix-Rouge sont invitées à téléphoner au 1-800-863-6582 entre 8 h 30 et 16 h 30, du lundi au vendredi, pour vérifier leur admissibilité. Les ménages qui n’ont pas reçu leur trousse de nettoyage gratuite peuvent encore s’en procurer une en se présentant aux bureaux de la Croix-Rouge à Saint John (120, rue MacDonald) et à Fredericton (318, rue Maple) durant les heures normales de bureau.

Débris laissés par les inondations

La collecte des débris laissés par les inondations se poursuit dans les grandes régions de Fredericton et de Saint John, et elle débutera le lundi 4 mai dans les régions de Hampton, Kingston et Greenwich. Les résidents de ces régions sont priés de laisser les débris sur le bord de la route.

Les résidents peuvent également apporter leurs débris directement à l’un des sites d’enfouissement à Fredericton, Saint John ou Sussex, et ce, sans frais. Cette initiative se poursuivra au moins jusqu’à la première semaine de juillet. Les résidents seront informés deux semaines avant qu’elle ne prenne fin à l'un ou l’autre des trois sites.

Environ 4000 tonnes de débris laissés par les inondations ont été déversés dans les sites d’enfouissement jusqu’à présent. La collecte des débris se poursuivra jusqu’à ce que le processus soit terminé. Les gens qui désirent obtenir de plus amples renseignements peuvent téléphoner à l’un des bureaux des districts de services locaux au 506-453-2838 ou au 506-832-6000.

Trousses d’analyse de l’eau

Les propriétaires de puits privés qui ont besoin d’une trousse d’analyse de l’eau gratuite peuvent se la procurer à l’un des centres de Service Nouveau-Brunswick. Au total, 472 analyses d’eau ont été effectuées jusqu’à maintenant.

De plus amples renseignements sur la chloration de l’eau et le nettoyage des puits sont disponibles sur le site Web du ministère de l’Environnement et des Gouvernements locaux.

Permis de modification d’un cours d’eau ou d’une terre humide

Pour minimiser les répercussions environnementales et les pertes futures attribuables aux inondations, les propriétaires fonciers devront soumettre des plans comprenant de nouvelles mesures d’atténuation ou une conception qui atténue les risques d’inondation avant qu’un permis puisse être délivré en vertu du Règlement sur la modification des cours d’eau et des terres humides. Ce règlement de la Loi sur l’assainissement de l’eau oblige quiconque ayant l’intention d’effectuer des travaux à moins de 30 mètres d’un cours d’eau ou d’une terre humide, y compris des travaux de construction, de démolition, d’ajout ou de retrait de remblai, de défrichage ou d’aménagement paysager, à obtenir un permis. Ces travaux comprennent la construction d’un nouveau bâtiment, ainsi que la reconstruction ou l’agrandissement de bâtiments existants.

Les nouvelles mesures visent à réduire la probabilité qu’un bâtiment ou son contenu soit endommagé par une inondation et à réduire le coût des réparations en cas d’inondation.

Les droits relatifs aux permis seront annulés pour les résidents des districts de services locaux ayant besoin d’un permis d’aménagement et de construction, ainsi que pour tous les résidents qui pourraient avoir besoin d’un permis de modification d’un cours d’eau ou d’une terre humide pour réparer des biens touchés par les inondations.

La plupart des routes sont maintenant rouvertes

Le ministère des Transports et de l’Infrastructure a rétabli toutes les liaisons de transport importantes, mais certains détours sont toujours en place, alors que les ingénieurs du ministère déterminent les travaux nécessaires pour rendre ces routes sécuritaires. Présentement, cinq routes demeurent fermées.

Exploitations agricoles touchées

Les employés du ministère de l’Agriculture, de l’Aquaculture et des Pêches ont communiqué avec les exploitants agricoles qui ont été touchés par les inondations printanières en aval de Fredericton et dont les récoltes sont destinées à la consommation humaine, en vue de discuter de leur situation personnelle et de leur fournir des conseils. À la suite de ces discussions, tous les agriculteurs devraient être en mesure de semer cette année.

Les employés ont également rencontré les exploitants de ces régions qui vendent des matériaux végétaux, et ils effectuent présentement des visites dans les exploitations d’élevage qui ont été touchées par les inondations.

Mise à jour d’Énergie NB

Les équipes d'Énergie NB continuent de travailler en étroite collaboration avec les Services d'inspection technique et elles ont procédé au rebranchement d’environ la moitié des clients dont les services d'électricité ont été débranchés pendant les inondations. Dans certains cas, le rebranchement n'a pas été possible puisque le processus de réparation ou de rétablissement n'a pas été initié par le propriétaire.