FREDERICTON (GNB) – La surveillance des épisodes de chaleur extrême a débuté dans la province cette semaine. Des alertes seront émises, au besoin, par l’entremise du Système d’avertissement et d’intervention en cas de chaleur afin d’informer les gens du Nouveau-Brunswick et les partenaires d’intervention dans les communautés qu’un épisode de chaleur extrême est prévu.

« Avec les périodes de chaleur accablante qui deviennent plus fréquentes, il est important que nous informions les Néo-Brunswickois afin qu’ils puissent prendre les mesures de précaution adéquates lorsque cela s'avère nécessaire », a déclaré la médecin-hygiéniste en chef, la Dre Jennifer Russell.

Le système comprend trois niveaux d’avertissement fondés sur des facteurs qui définissent un épisode de chaleur extrême, soit l’intensité et la durée, ainsi que les températures élevées pendant la nuit. Ces niveaux ont été modifiés pour correspondre à des observations factuelles ainsi qu’au nouveau système d’avertissement d’Environnement et Changement climatique Canada.

Les bureaux régionaux de la Santé publique surveillent les alertes météorologiques fournies par Environnement et Changement climatique Canada en vue de déterminer quand il est nécessaire d’émettre un avertissement de chaleur. Les trois niveaux sont classés comme suit :

  • avertissement de chaleur – niveau 1 : humidex de 30 degrés ou plus pendant la journée et une température minimale de 18 degrés ou plus pendant la nuit, et ce, pendant au moins deux jours consécutifs OU un humidex de 36 degrés ou plus pendant deux jours consécutifs;
  • avertissement de chaleur élevée – niveau 2 : les critères du niveau 1, plus un humidex de 40 à 44 degrés pendant au moins une de ces deux journées; et
  • avertissement de chaleur accablante – niveau 3 : les critères du niveau 1, plus un humidex de 45 degrés ou plus pendant au moins une de ces deux journées.

Les alertes de chaleur pour les diverses villes et régions seront publiées sur le compte Twitter du ministère de la Santé, @SanteNB, et sur la page Facebook du gouvernement provincial.

On rappelle aux Néo-Brunswickois de prendre les mesures suivantes pour se protéger contre le stress lié à la chaleur lors d’une alerte de chaleur, peu importe le niveau d’avertissement :

  • boire beaucoup de liquides frais, plus particulièrement de l’eau, avant d’avoir soif;
  • porter des vêtements légers, amples et pâles;
  • empêcher le soleil d’entrer en fermant les rideaux et les stores;
  • organiser les activités extérieures durant les périodes les plus fraîches de la journée;
  • éviter de s’exposer au soleil;
  • ne jamais laisser une personne ou un animal de compagnie dont on s’occupe dans un véhicule stationné;
  • passer quelques heures dans un endroit frais ou climatisé (centre commercial, bibliothèque, église, parc ombragé ou piscine);
  • rendre fréquemment visite à un voisin ou à un membre de la famille plus vulnérable pour s’assurer de son bien-être;
  • éviter de se servir de la cuisinière pour préparer les repas;
  • prendre des douches ou des bains frais jusqu’à ce qu’on se sente mieux. Allumer son climatiseur si l’on en a un;
  • prendre des dispositions pour passer du temps ou dormir dans un endroit plus frais;
  • asperger légèrement ses vêtements d’eau; et
  • asperger son visage et l’arrière de son cou d’eau fraîche.