FREDERICTON (GNB) – En raison des inondations qui ont récemment touché une bonne partie du Nouveau-Brunswick, on rappelle aux gens de faire preuve de prudence lorsqu’ils achètent des véhicules provenant de secteurs qui ont été touchés par les inondations.

Les véhicules marqués d’une désignation « endommagés par une inondation » sont considérés comme irréparables et ils ne peuvent pas être immatriculés au Nouveau-Brunswick.

Les véhicules endommagés par une inondation présentent un risque pour la sécurité de leurs occupants parce que leurs systèmes principaux pourraient ne plus fonctionner correctement (moteur, boîte de vitesses, freins, équipement électronique et sacs gonflables). De plus, les occupants pourraient éprouver des problèmes de santé causés par la formation de moisissure et de bactéries dans les matériaux absorbants du véhicule (tissu, mousse, etc.).

Voici quelques conseils pour aider les consommateurs à vérifier si un véhicule a été endommagé par une inondation :

  • Demandez que l’on vous montre l’immatriculation du véhicule, mais n'oubliez pas que l'immatriculation précisera que le véhicule est irréparable uniquement si la compagnie d'assurance du propriétaire a déclaré officiellement qu’il a été endommagé par une inondation.
  • Procurez-vous un rapport sur les antécédents du véhicule auprès d’un fournisseur de services comme Carfax ou Carproof.
  • Avant d’acheter le véhicule, faites-le inspecter par un technicien d’entretien automobile agréé à qui vous faites confiance.
  • Si vous soupçonnez que le véhicule a été endommagé par une inondation, consultez un technicien d’entretien spécialisé en électricité et en électronique de véhicules.
  • Demandez directement au vendeur si le véhicule a été endommagé par l’eau ou autre chose, et obtenez sa réponse par écrit.
  • Vérifiez s’il y a de l’humidité ou une odeur de moisi dans le véhicule ou dans le coffre arrière.
  • Examinez le coffre arrière, le coffre à gants ainsi que le dessous des sièges et du tableau de bord afin de déceler toute trace de rouille ou de boue.
  • Vérifiez si les supports situés en dessous des sièges ou des tapis sont rouillés.
  • Assurez-vous qu’il n’y a aucune décoloration du revêtement intérieur ni aucun tapis mal placé ou qui n’est pas exactement identique aux autres.
  • Assurez-vous que tous les indicateurs sont en bon état de fonctionnement.
  • Regardez en dessous du capot pour vérifier si l’eau a laissé une ligne de boue ou de limon ou s’il y a des preuves d’un récent shampooing de moteur.
  • Mettez tout à l'essai : les phares, les essuie-glaces, les clignotants, l’allume-cigarette, la radio, etc.
  • Essayez à plusieurs reprises le chauffage et la climatisation.
  • Examinez les évents afin de déceler toute trace d’eau ou de boue.
  • Demandez à un technicien d’entretien automobile agréé de mener une inspection du coffret à fusibles et des boîtes de connexion du véhicule à la recherche de toute trace d’eau ou de limon.