FREDERICTON (GNB) – Les résidents touchés par les inondations devraient entamer le nettoyage de leur propriété le plus tôt possible après le retrait des eaux. L’expérience passée a démontré que de commencer le processus de nettoyage rapidement peut aider à réduire les pertes et les dommages aux propriétés. Cependant, les résidents ne devraient retourner dans leur maison que lorsqu’il est sécuritaire de le faire.

À mesure que les propriétaires retournent dans leurs propriétés endommagées par l’eau, il est recommandé qu’ils retirent les murs et l’isolant imbibés d’eau et qu’ils laissent les pièces et les charpentes sécher complètement. Les murs faits en plaques de plâtre (gyprock), en plâtre ou en bois sècheront avec le temps, mais l’isolant dans ces murs n’est plus efficace. Lorsque l’isolant est mouillé, le poids de l’eau fait en sorte qu’il se tasse au bas du mur et devient compact, laissant une grande partie du mur sans isolation.

Les résidents devraient prendre en considération les conseils de sécurité suivants au moment de commencer le processus de nettoyage :

  • Portez de l’équipement de sécurité, notamment des gants, un masque et des lunettes de sécurité pour protéger vos yeux, votre bouche et votre peau pendant le nettoyage.
  • Tout objet souillé par les eaux d’inondation et qui ne peut être nettoyé et séché complètement dans les 24 à 48 prochaines heures devrait être sorti de la maison.
  • Prenez des photos des objets mis au rebut aux fins de présentation d’une réclamation à vos assurances.
  • Ouvrez les portes et les fenêtres pendant les travaux de nettoyage et, si possible, laissez-les ouvertes lorsque vous quittez la maison.
  • Lorsqu’il est sécuritaire d’utiliser l’électricité, placez des ventilateurs et des déshumidificateurs pour éliminer l’humidité.
  • Si vous utilisez des produits de nettoyage, ne les mélangez pas. En particulier, ne mélangez pas du javellisant avec de l’ammoniaque, car il peut s’en dégager des vapeurs toxiques.
  • Nettoyez avec de l’eau et du détergent.
  • Réglez le problème d’eau et assurez-vous que les surfaces sont propres et sèches avant de peindre ou de calfeutrer.
  • Faites sécher la maison et tout ce qu’elle contient rapidement, dans les 24 à 48 heures si possible.

Un site Web contenant tous les renseignements et les liens pour les propriétaires de résidence qui entament les travaux de nettoyage est maintenant disponible.

Effort de rétablissement après l’inondation

La Croix-Rouge canadienne offre de trousses de nettoyage des dégâts d’inondation aux gens du Nouveau-Brunswick qui sont en mesure de regagner leur domicile de façon sécuritaire et de commencer le nettoyage. Il est possible de se procurer ces trousses gratuites aux bureaux de la Croix-Rouge situés au 120, rue MacDonald (Place Loch Lomond) à Saint John, ainsi qu’au 318, rue Maple, à Fredericton, de 8 h 30 à 19 h, tous les jours y compris la fin de semaine.

Il y a une limite d’une trousse par ménage. La trousse comprend un contenant en plastique de 20 litres (cinq gallons), qui sert aussi de sceau avec couvercle. Elle est remplie d’articles utiles comme une vadrouille, un balai, un racloir, une brosse à laver, des éponges, des gants de travail et des gants en latex, des masques, des sacs à vidange et un nettoyant tout-usage à base d’eau de javel.

Avant de commencer à nettoyer une maison endommagée par les inondations, les résidents sont priés de communiquer avec leur compagnie d’assurance, s’il y a lieu, et inscrire tous les dommages subis auprès de Service Nouveau-Brunswick en ligne.

Si les résidents ont eu un refoulement d’égout dans leur maison, ils devraient porter des bottes de caoutchouc et des gants imperméables s’ils touchent à l’eau et durant le nettoyage. Ils devraient se laver les mains à l’eau chaude et au savon après avoir enlevé les gants de caoutchouc.

De plus amples renseignements sur les façons de nettoyer en toute sécurité sont disponibles sur le site Web de la Santé publique.

Possibilités de bénévolat

Pour aider les résidents de la ville de Saint John qui ont été touchés par les inondations, l’Organisation des mesures d’urgence de Saint John a lancé un appel aux bénévoles pour prendre part à un important effort de nettoyage communautaire cette fin de semaine. Les bénévoles reçoivent tous les articles nécessaires, ainsi que le transport, afin d’aider les résidents à retirer les débris et les matériaux endommagés de leurs maisons de façon sécuritaire. Les équipes du Service de transport et de l’environnement de la Ville ont travaillé avec les bénévoles à ramasser des débris et des matériaux et à les mettre au rebut comme il convient.

Les bénévoles ont travaillé toute la fin de semaine et leurs efforts se poursuivront jusqu’à 20 h ce soir. Les bénévoles peuvent s’inscrire au Harbour Station, 99, rue Station, jusqu’à 15 h aujourd’hui.

Les propriétaires qui ont besoin de l’aide de bénévoles peuvent s’inscrire en composant le 506-658-2910.

La Bourse du samaritain Canada est aussi au Nouveau-Brunswick pour offrir ses services en vue d’aider les gens à procéder au nettoyage. Toute personne qui souhaite faire du bénévolat pour venir en aide aux victimes des inondations peut communiquer avec cet organisme au 1-844-547-2663.

Team Rubicon Canada, un organisme dirigé par des vétérans qui se spécialise dans le secours aux sinistrés, est sur place au Nouveau-Brunswick pour surveiller la situation et collaborer avec des fonctionnaires du gouvernement.

Croix-Rouge canadienne

Les résidents touchés par les inondations peuvent obtenir de l’aide en communiquant avec la Croix-Rouge canadienne au 1-800-863-6582. Les personnes qui ont déjà évacué leur domicile, mais qui n’ont pas besoin d’hébergement, devraient tout de même s’inscrire auprès de la Croix-Rouge. Le registre aidera la Croix Rouge dans ses efforts de soutien.

Il est possible de faire un don à la Croix-Rouge pour venir en aide aux gens touchés par les inondations. Ces sommes serviront à appuyer immédiatement les efforts d’intervention en cours, le rétablissement à long terme, la résilience et les efforts de préparation. Toute personne qui désire faire un don peut téléphoner au 1-800-418-1111 ou se rendre sur le site Web de la Croix-Rouge.

Aide financière en cas de catastrophe

Le gouvernement provincial a mis en œuvre un Programme d’aide financière en cas de catastrophe pour venir en aide aux petites entreprises, aux municipalités et aux personnes dont les biens ont été endommagés par la crue des eaux printanières de 2018. Des renseignements sont disponibles en ligne.

Le programme aide à couvrir les dommages et les pertes admissibles qui menacent la santé et la sécurité des personnes, des municipalités et des petites entreprises. Le montant maximal pouvant être accordé pour des réparations à la structure d’une résidence privée s’élève à 160 000 dollars, alors que le montant maximal pouvant être accordé à une petite entreprise ou à un organisme sans but lucratif s’élève à 500 000 dollars.

Le Programme d’aide financière en cas de catastrophe couvre les mêmes choses que le programme du gouvernement fédéral. Les critères d’admissibilité établis par le gouvernement fédéral se trouvent en ligne.

Eau potable

Les sources privées d’approvisionnement en eau peuvent être contaminées par des produits chimiques comme le mazout, l’essence ou les produits agrochimiques. Si un résident pense que son puits a été contaminé par de tels produits, il ne devrait aucunement se servir de l’eau de ce puits, même après l’avoir fait bouillir.

Une fois que les eaux se seront retirées de votre puits et que vous ne soupçonnez aucune contamination par des produits chimiques, assurez-vous de faire bouillir votre eau à gros bouillons pendant au moins une minute avant de la boire, de faire du jus ou des cubes de glace, de laver les fruits et légumes, de cuisiner ou de brosser vos dents.

Continuez à faire bouillir votre eau jusqu’à ce que votre puits ait été désinfecté et que l’eau ait été testée pour la présence de bactéries nocives. Vous devriez attendre au moins 10 jours après que l’eau se soit retirée avant de désinfecter votre puits.

Le gouvernement provincial analysera gratuitement l’eau des puits privés de toute personne directement touchée par les récentes inondations. À compter du 17 mai, des trousses d’échantillonnage de l’eau seront disponibles dans les centres de Service Nouveau-Brunswick pour les propriétaires de puits privés.

De plus amples renseignements concernant les mesures de sécurité sur les puits sont disponibles sur le site Web du ministère de l’Environnement et des Gouvernements locaux.

Mise au rebut des sacs de sable

Le ministère de l’Environnement et des Gouvernements locaux encourage les gens à éliminer les sacs de sable par l’entremise de collectes ou en se rendant au site d’enfouissement de leur région.

On rappelle aux résidents qu’il est interdit de vider ces sacs dans un cours d’eau ou une terre humide réglementée, ou à moins de 30 mètres de ceux-ci. Il faut obtenir un permis de modification pour tous travaux effectués à moins de 30 mètres d’un cours d’eau et d’une terre humide.

Si ces options ne sont pas viables, les gens peuvent ajouter les sacs de sable aux autres débris associés aux inondations.

Si les sacs de sable sont manifestement contaminés (par de l’huile ou s’ils dégagent une odeur, etc.), les gens devraient communiquer avec un bureau régional du ministère pour obtenir plus de renseignements.

Pour toute question concernant l’emplacement des sites d’assainissement et la façon de se débarrasser convenablement d’articles endommagés par les inondations, veuillez communiquer avec un bureau régional du ministère de l’Environnement et des Gouvernements locaux pendant les heures normales de bureau :

  • région de Saint John : 506-658-2558; et
  • région de Fredericton : 506-444-5149.

Fermetures de routes

Certaines routes sont encore fermées en raison des inondations. De nombreuses routes ont été recouvertes d’une grande quantité d’eau pendant une longue période de temps. Les responsables municipaux et provinciaux doivent inspecter les routes, les ponceaux et les ponts qui ont été fermés pour déterminer si des travaux de réfection sont nécessaires avant de les rouvrir afin de s’assurer qu’ils sont sécuritaires pour la circulation automobile. Les gens du Nouveau-Brunswick sont priés de faire preuve de patience et de continuer à respecter les barricades. De plus amples détails au sujet des fermetures de routes sont disponibles en ligne.

Santé mentale

Le processus de rétablissement comprend plus que la reconstruction et la réparation des maisons et des commerces. L’ampleur de la tâche à accomplir peut constituer une source de stress et d’anxiété. Cela est normal.

Les gens réagissent de différentes façons aux événements stressants. Il est important que les résidents qui souffrent de stress parlent de leurs sentiments de tristesse, de colère et d’autres émotions fortes.

En cas de crise, plusieurs numéros d’urgence sont disponibles 24 heures sur 24, y compris la ligne d’aide CHIMO (1-800-667-5005); Télé-Soins (811); et Jeunesse, J’écoute (1-800-668-6868). De plus amples renseignements et ressources sont disponibles en ligne.