FREDERICTON (GNB) – L’avis suivant a été émis, aujourd’hui, par l’Organisation des mesures d’urgence du Nouveau-Brunswick dans le cadre du programme Surveillance des cours d’eau 2018 :

Bien que le niveau d’eau de la rivière Saint-Jean ait baissé au cours des deux derniers jours, les gens du Nouveau-Brunswick sont priés de continuer à faire preuve de patience.

« De nombreux Néo-Brunswickois ont dû évacuer leur domicile il y a plusieurs jours, et on peut comprendre qu’ils veulent rentrer chez eux », a déclaré le directeur de l'Organisation des mesures d'urgence du Nouveau-Brunswick, Greg MacCallum. « Cependant, le fait que le niveau d’eau de la rivière ait baissé ne signifie pas qu’il est sécuritaire de retourner à la maison. »

Les niveaux d’eau demeurent élevés dans plusieurs secteurs. Le courant de la rivière Saint-Jean est fort, et l’eau est froide et remplie de débris. L’eau des inondations peut aussi être fortement contaminée par les égouts, ce qui peut représenter des risques pour la santé et causer des maladies et des infections.

De nombreuses routes provinciales et municipales sont recouvertes d’une importante quantité d’eau depuis plus d’une semaine. Certaines de ces routes sont peut-être sèches maintenant, mais cela ne signifie pas qu’elles sont sécuritaires pour la circulation. Les responsables municipaux et provinciaux doivent inspecter les routes, les ponceaux et les ponts qui ont été fermés pour déterminer si des travaux de réfection sont nécessaires afin de les rendre sécuritaires pour la circulation automobile avant de les rouvrir. Il faut respecter les barricades, peu importe l’apparence de la chaussée.

« Les évacués sont fatigués et ils veulent revenir à leur routine habituelle, a dit M. MacCallum. Tout le monde travaille fort afin de leur permettre de regagner leur domicile, mais un retour précoce à la maison pourrait empirer la situation. »

Les gens du Nouveau-Brunswick sont invités à suivre le gouvernement provincial et les administrations municipales sur les médias sociaux et à consulter leurs sites Web respectifs pour obtenir des renseignements sur la marche à suivre pour le nettoyage, le ramassage des débris laissés par le passage de la crue, et les dispositions pour les collectes spéciales d’ordures.

Eau de puits

Si les résidents ont eu un refoulement d’égout dans leur maison, ils devraient porter des bottes de caoutchouc et des gants imperméables s’ils touchent à l’eau et durant le nettoyage. Ils devraient se laver les mains à l’eau chaude et au savon après avoir enlevé les gants de caoutchouc.

De plus amples renseignements sur les façons de nettoyer en toute sécurité sont disponibles sur le site Web de la Santé publique.

Les résidents qui ont un puits doivent être conscients du fait que les sources privées d'approvisionnement en eau qui ont été contaminées par une inondation ne devraient pas être utilisées tant que la tête du puits est inondée. Après le retrait des eaux, le puits devrait être désinfecté et une analyse de la qualité de l’eau devrait être effectuée avant de pouvoir utiliser le puits.

Les sources privées d’approvisionnement en eau peuvent également être contaminées par des produits chimiques comme le mazout, l’essence ou les produits agrochimiques. Si un résident pense que son puits a été contaminé par de tels produits, il ne devrait aucunement se servir de l’eau de ce puits, même après l’avoir fait bouillir.

Le gouvernement provincial offre aux propriétaires touchés par les récentes inondations d’effectuer gratuitement l’analyse de l’eau de leur puits. À compter du 17 mai, les propriétaires de puits privés pourront se procurer des trousses d’échantillonnage dans les centres de Service Nouveau‑Brunswick. Les résidents doivent attendre 10 jours après le retrait des eaux autour de la zone où le puits est situé avant d’entreprendre le processus de chloration et d’échantillonnage.

De plus amples renseignements concernant les mesures de sécurité sur les puits sont disponibles sur le site Web du ministère de l’Environnement et des Gouvernements locaux.

Signaler les préoccupations relatives aux niveaux d’eau

Il est important que les résidents continuent à faire preuve de vigilance, car les niveaux d’eau demeurent élevés, surtout dans le sud de la province. Selon les prévisions, les niveaux d’eau ne commenceront à diminuer de façon significative que plus tard cette semaine. Les citoyens devraient respecter les conseils des responsables des services d’urgence, alors que les inondations continueront d’avoir des répercussions sur plusieurs communautés au cours des prochains jours.

Une prévision des niveaux d’eau est disponible en ligne. Les résidents peuvent composer le 1-888-561-4048 pour obtenir les niveaux d’eau actuels.

Postes Canada

Les résidents qui vivent dans des secteurs où les inondations ont perturbé la livraison du courrier par Postes Canada peuvent obtenir leur courrier, sur présentation d’une pièce d’identité, aux endroits suivants :

  • Saint John: 125, avenue Rothesay;
  • Grand Bay-Westfield: 1, chemin Woolastook;
  • Norton et Hatfield Point : 223, route 124, Norton; et
  • Fredericton : Pharmacie Jean-Coutu de la rive nord (598, rue Union) ou épicerie Atlantice Superstore de la rive nord (116, rue Main).

Des plans sont en cours d’élaboration pour réparer et nettoyer les boîtes postales communautaires se trouvant dans les secteurs inondés. Les résidents sont priés de faire preuve de patience, car la livraison du courrier continuera d’être perturbée jusqu’à ce que les eaux se retirent et que les routes ouvrent de nouveau à la circulation. Postes Canada offre gratuitement un service de réacheminement du courrier aux résident du sud du Nouveau-Brunswick qui sont touchés par les inondations.

Croix-Rouge canadienne

Les résidents touchés par les inondations peuvent obtenir de l’aide en communiquant avec la Croix-Rouge canadienne au 1-800-863-6582. Les personnes qui ont déjà évacué leur domicile, mais qui n’ont pas besoin d’hébergement, devraient tout de même s’inscrire auprès de la Croix-Rouge. Le registre aidera la Croix-Rouge dans ses efforts de soutien.

Jusqu’à maintenant, 634 ménages (1464 personnes) se sont inscrits auprès de la Croix-Rouge.

Il est possible de faire un don à la Croix-Rouge pour venir en aide aux gens touchés par les inondations. Ces sommes serviront à appuyer immédiatement les efforts d’intervention en cours, le rétablissement à long terme, la résilience et les efforts de préparation. Toute personne qui désire faire un don peut téléphoner au 1-800-418-1111 ou se rendre sur le site Web de la Croix-Rouge.

Fermetures de routes

La Transcanadienne (route 2) entre Moncton et Fredericton demeure fermée dans les deux directions. Les automobilistes circulant entre Moncton et Fredericton devront passer par la route 1 à River Glade et la route 7 à Oromocto.

La route 10 entre Chipman et Fredericton demeure aussi fermée. Les véhicules d'urgence peuvent accéder à ce secteur en empruntant une route d’exploitation forestière qui n’est pas ouverte au grand public.

Les automobilistes doivent respecter les avis de fermeture et ne sont pas autorisés à déplacer ou à contourner les barricades. Les automobilistes devraient aussi éviter les rues recouvertes d’eau, car non seulement il y a un risque pour leur véhicule, mais aussi pour les résidences avoisinantes, car les véhicules poussent l’eau vers celles-ci. Consultez le site Web pour obtenir les renseignements les plus récents sur les fermetures de routes ou composez le 511.

Les automobilistes sont invités à surveiller la présence d’animaux sauvages sur les routes. La présence de la faune sur les routes devrait être signalée aux autorités locales.

Aide fédérale

La Garde côtière canadienne, le ministère des Pêches et des Océans, et Transports Canada continuent de prêter secours là où les besoins sont les plus urgents. Le gouvernement provincial continue de consulter les représentants municipaux et fédéraux, y compris la GRC, la Garde côtière et les Forces armées, concernant les efforts en matière de secours.

Mise à jour d’Énergie NB

Les résidents sont avisés qu’il y a une plus grande possibilité qu’il y ait des pannes de courant forcées dans certaines communautés pour des raisons de sécurité et de sûreté.

Si des résidents sont préoccupés par l’eau qui pourrait entrer en contact avec leur équipement électrique, ils doivent communiquer avec Énergie NB au 1-800-663-6272.

Des responsables d’Énergie NB gèrent les niveaux d’eau du bassin en amont du barrage de Mactaquac. Ces niveaux ont été volontairement abaissés pour permettre le passage du débit naturel de la rivière.

Conseils relatifs aux sous-sols inondés

On recommande aux gens d’être prudents au moment de pomper l’eau hors de leur sous-sol. Un retrait prématuré de l’eau pourrait causer des dommages à la structure ou provoquer l’effondrement du sous-sol. Par mesure de précaution, le niveau d’eau dans un sous-sol ne devrait jamais se situer à plus de 30 centimètres (un pied) sous le niveau d’eau à l’extérieur.

Les liens suivants offrent de l’information utile pour les résidents victimes d’inondation :

Semaine de la sécurité civile

La Semaine de la sécurité civile est l’occasion d’encourager les Canadiens à prendre des mesures concrètes pour mieux se préparer aux situations d’urgence de façon à pouvoir se protéger et protéger leur famille. Le thème de cette année est Soyez prêt en cas d’urgence. Des renseignements et des ressources sont disponibles en ligne.

Dans le cadre de la Semaine de la sécurité civile, une mise à l’essai du système d’alertes d’urgence aura lieu aujourd’hui.

Les résidents recevront un message texte sur leur téléphone cellulaire, et un message sera diffusé à la télévision et à la radio. Alors que de nombreux Néo-Brunswickois continuent d’être touchés par des niveaux d’eau élevés, il est important d’aviser les résidents à l’avance qu’il ne s’agit que d’un test et qu’ils n’ont pas à prendre de mesures additionnelles.

Information aux résidents

On rappelle également aux gens du Nouveau-Brunswick de :

  • éviter les zones inondées, car elles sont dangereuses pour la sécurité;
  • éviter les activités de navigation de plaisance, le kayak et les autres activités aquatiques puisque les courants sont forts à cette période de l’année. On rapporte que de grandes quantités de débris et de glace se déplacent en direction sud sur la rivière Saint-Jean, ce qui accroît les risques en matière de sécurité pour les embarcations;
  • éviter de se déplacer sur les berges des cours d’eau, qui sont des endroits dangereux à ce temps-ci de l’année; et

Des renseignements actuels concernant des inondations potentielles ou des embâcles, y compris des mises à jour d’urgence 24/7, sont disponibles en ligne.