FREDERICTON (GNB) – L’avis suivant a été émis, aujourd’hui, par l’Organisation des mesures d’urgence du Nouveau-Brunswick dans le cadre du programme Surveillance des cours d’eau 2018 :

Après avoir augmenté de façon constante pendant plus d’une semaine, les niveaux d’eau ont atteint des sommets historiques dans les régions du sud de la province, dépassant les niveaux observés en 1973. Étant donné que l’on prévoit de la pluie, les résidents habitant le long de la rivière Saint-Jean doivent continuer à faire preuve d’une très grande prudence et à surveiller l’augmentation des niveaux d’eau.

Pour le moment, le sud de la province constitue la plus grande source de préoccupation, mais l’Organisation des mesures d’urgence du Nouveau-Brunswick continue à surveiller de près les niveaux d’eau dans les collectivités du nord du Nouveau-Brunswick. Le niveau de la rivière Madawaska augmente actuellement en raison de l’accroissement du débit d’eau au barrage Temiscouata, au Québec, et des niveaux d’eau élevés de la rivière Saint-Jean. Cette augmentation pourrait affecter les résidents qui vivent le long du chemin Baisley, dans le district de services locaux de Saint-Jacques. Des sacs de sable sont mis à la disposition des résidents de la zone touchée. Même si des inondations se produisent annuellement, l’Organisation des mesures d’urgence du Nouveau-Brunswick surveille la situation de près.

Le gouvernement provincial continue de consulter les représentants municipaux et fédéraux, y compris la GRC, la Garde côtière canadienne et les Forces armées, concernant les besoins en matière de secours. Le gouvernement a demandé et reçu l’aide de la Garde côtière, du ministère des Pêches et des Océans et de Transports Canada pour fournir de l’aide là où les besoins sont les plus criants. La situation est suivie de près, et les Forces armées participent aux conversations concernant les efforts en matière de secours.

Les évacués potentiels devraient appeler la Croix-Rouge

Les résidents des régions qui vivent des inondations ou qui sont sujettes aux inondations devraient fortement envisager l’évacuation, avec l’aide de la Croix-Rouge canadienne. Les résidents peuvent s’inscrire et prendre des dispositions en composant le 1-800-863-6582. Les gens qui n’ont pas besoin d’hébergement sont tout de même priés de s’inscrire auprès de la Croix-Rouge. Le registre aidera la Croix Rouge dans ses efforts de soutien.

Jusqu’à maintenant, 412 ménages (975 personnes) se sont inscrits auprès de la Croix-Rouge.

La Croix-Rouge canadienne a lancé un appel aux dons pour soutenir les gens touchés par les inondations au Nouveau-Brunswick. Ces sommes serviront à appuyer immédiatement les efforts d’intervention en cours, le rétablissement à long terme, la résilience et les efforts de préparation. Toute personne qui désire faire un don peut téléphoner au 1-800-418-1111 ou se rendre sur le site Web de la Croix-Rouge.

Sacs de sable disponibles à divers endroits

Des sacs de sable sont mis à la disposition des résidents qui en ont besoin à divers endroits dans la province. Pour une liste complète à jour des endroits où des sacs de sable sont disponibles, il faut communiquer avec l’Organisation des mesures d’urgence au 1-800-561-4034.

Des sacs de sable sont rendus disponibles grâce aux nombreuses municipalités et entreprises privées comme JDI et Cooke Aquaculture, qui ont fourni plus de 175 000 sacs de sable afin qu’ils soient distribués.

Les résidents doivent savoir qu’au cours des prochains jours, à mesure que les niveaux d’eau continueront d’augmenter, les sacs de sable seront moins efficaces car ils seront saturés d’eau. Les résidents doivent continuer à prendre les précautions nécessaires et à se préparer dès maintenant aux inondations.

Opérations par bateau

La Garde côtière canadienne le ministère des Pêches et des Océans continuent de prêter main-forte à l’Organisation des mesures d’urgence du Nouveau-Brunswick afin de mener des évacuations d’urgence pour les gens qui ont besoin de soins médicaux et pour évacuer les résidents qui ne peuvent pas quitter leur domicile de leur propre chef de façon sécuritaire. Des embarcations patrouillent également les secteurs touchés pour assurer leur sécurité.

L’Organisation des mesures d’urgence et les autorités locales disposent également d’un nombre de bateaux supplémentaires dans les zones inondées afin de soutenir les efforts d’intervention et de secours. Ceci s’ajoute aux embarcations rendues disponibles par des entreprises du secteur privé, comme Cooke Aquaculture.

Fermetures de routes

La route 10 entre Chipman et Fredericton est maintenant fermée. Le ministère des Transports et de l’Infrastructure travaille avec des entreprises de la région pour rendre carrossable une route d’exploitation forestière afin que les véhicules d’urgence puissent accéder à cette collectivité. L’Organisation des mesures d’urgence du Nouveau-Brunswick collabore aussi étroitement avec l’organisation des mesures d’urgence de Chipman afin d’assurer le maintien des services dans la région.

L’autoroute transcanadienne (route 2) reste fermée entre Moncton et Fredericton dans les deux directions. Les automobilistes circulant entre Moncton et Fredericton devront passer par la route 1 à River Glade et la route 7 à Oromocto.

Les automobilistes doivent respecter les avis de fermeture et ne sont pas autorisés à déplacer ou à contourner les barricades. Les automobilistes doivent éviter les rues recouvertes d’eau, car non seulement il y a un risque pour leur véhicule, mais aussi pour les résidences avoisinantes, car les véhicules poussent l’eau vers celles-ci. Consultez le site Web pour obtenir les renseignements les plus récents sur les fermetures de routes ou composez le 511.

Les automobilistes sont invités à surveiller la présence de la faune sur les routes. La présence de la faune sur les routes devrait être signalée aux autorités locales.

D’autres routes pourraient être fermées au fur et à mesure que les niveaux d’eau augmentent, et les gens qui craignent d’être isolés devraient songer à évacuer leur domicile tandis qu’il est encore sécuritaire de le faire.

Mise à jour d’Énergie NB

On avise les résidents qu’il y a une plus grande possibilité qu’il y ait des pannes de courant imprévues dans certaines communautés pour des raisons de sécurité et de sûreté. Jusqu’à maintenant, 797 clients d’Énergie NB ont été débranchés en raison des inondations.

Si des résidents sont préoccupés par l’eau qui pourrait entrer en contact avec leur équipement électrique, ils doivent communiquer avec Énergie NB au 1-800-663-6272.

Les représentants d’Énergie NB gèrent les niveaux d’eau du bassin en amont du barrage de Mactaquac. Ces niveaux ont été volontairement abaissés pour permettre le passage du débit naturel de la rivière.

Samedi, les vents violents ont causé des pannes de courant généralisées dans toute la province. Les équipes d’Énergie NB continuent de réaliser des progrès en vue de rétablir le courant. Outre les équipes régulières d’Énergie NB, 29 équipes de sous-traitants aident aux efforts de rétablissement. Des mises à jour des délais de rétablissement du courant sont disponibles en ligne.

Signaler les préoccupations relatives aux niveaux d’eau

Les résidents peuvent signaler des préoccupations relatives à l’augmentation des niveaux d’eau et aux inondations à n’importe quel moment en composant le 1-800-561-4034. En cas d’urgence, les résidents doivent appeler le 911.

Une prévision des niveaux d’eau est disponible en ligne. Les résidents peuvent composer le 1-888-561-4048 pour obtenir les niveaux d’eau actuels.

Programme d’aide financière en cas de catastrophe

Un Programme d'aide financière en cas de catastrophe a été mis en place pour les dommages causés par les crues printanières de 2018, afin de couvrir les pertes qui menacent la santé et la sécurité des gens et des communautés. Toute personne ayant subi des pertes non assurables est admissible au programme, qui vise à aider les communautés et les gens à se remettre sur pied après une catastrophe. Si le propriétaire du bien immobilier a fait l’effort de se procurer une assurance et qu’il a déterminé que celle-ci était trop chère ou qu’elle n’était pas disponible, il sera quand même admissible au programme

Les résidents peuvent signaler les dommages causés par la crue des eaux printanière en composant le 1-888-298-8555 ou en s'inscrivant en ligne.

Inondations et dangers de contamination potentiels

La crue des eaux peut engorger le réseau d’égout de votre collectivité, ce qui peut entraîner un refoulement d’égout dans les résidences et les entreprises. L’eau de crue peut aussi être fortement contaminée par les égouts. Soyez conscient des risques pour la santé liés à la contamination par les égouts, qui peut causer des maladies et des infections.

Si vous avez eu un refoulement d’égout dans votre maison, portez des bottes de caoutchouc et des gants imperméables si vous touchez à l’eau et durant le nettoyage.

Lavez-vous les mains à l’eau chaude et au savon après avoir enlevé les gants de caoutchouc.

Pour obtenir des consignes sur le nettoyage, veuillez consulter le site Web de Santé publique.

Analyse gratuite de l’eau des puits

Le gouvernement provincial offre aux propriétaires touchés par les récentes inondations d’effectuer gratuitement l’analyse de l’eau de leur puits. À compter du 17 mai, les propriétaires de puits privés pourront se procurer des trousses d’échantillonnage dans les centres de Service Nouveau‑Brunswick. Les résidents doivent attendre 10 jours après le retrait des eaux autour de la zone où le puits est situé avant d’entreprendre le processus de chloration et d’échantillonnage.

De plus amples renseignements concernant la chloration et le nettoyage des puits sont disponibles sur le site Web du ministère de l’Environnement et des Gouvernements locaux.

Conseils relatifs aux sous-sols inondés

On recommande aux gens d’être prudents au moment de pomper l’eau hors de leur sous-sol. Un retrait prématuré de l’eau pourrait causer des dommages à la structure ou provoquer l’effondrement du sous-sol. Par mesure de précaution, le niveau d’eau dans un sous-sol ne devrait jamais se situer à plus de 30 centimètres (un pied) sous le niveau d’eau à l’extérieur.

Les liens suivants offrent de l’information utile pour les résidents victimes d’inondation :

Information aux résidents

On rappelle également aux gens du Nouveau-Brunswick de :

  • éviter les activités de navigation de plaisance, le kayak et les autres activités aquatiques puisque les courants sont forts à cette période de l’année. On rapporte que de grandes quantités de débris et de glace se déplacent en direction sud sur la rivière Saint-Jean, ce qui accroît les risques en matière de sécurité pour les embarcations;
  • éviter de se déplacer sur les berges des cours d’eau, qui sont des endroits dangereux à ce temps-ci de l’année; et

Des renseignements actuels concernant des inondations potentielles ou des embâcles, y compris des mises à jour d’urgence 24/7, sont disponibles en ligne.