FREDERICTON (GNB) – L’avis suivant a été émis, aujourd’hui, par l’Organisation des mesures d’urgence du Nouveau-Brunswick dans le cadre du programme Surveillance des cours d’eau 2018 :

Les communautés des régions du sud du Nouveau-Brunswick peuvent s’attendre à ce que les niveaux d’eaux continuent d’augmenter au cours des prochains jours. Les personnes qui n’ont pas encore pris les mesures de précaution nécessaires devraient se préparer aux inondations dès maintenant et écouter les avertissements d’évacuation volontaire émis par les autorités locales.

Des niveaux d'eau jamais vus ont déjà été enregistrés dans un certain nombre de secteurs de la province. Dans certaines régions le long du bassin hydrographique de la rivière Saint-Jean, il est prévu que les niveaux d’eau dépassent les niveaux les plus élevés jamais enregistrés, soit en 1973.

Les fonctionnaires du ministère des Transports et de l’Infrastructure surveillent de près la route 2 à Jemseg pour déterminer s’il faut fermer la circulation dans les deux directions. Dès qu’une décision sera prise, le ministère informera la population le plus rapidement possible. Les résidents peuvent continuer à obtenir des mises à jour sur les conditions routières et les fermetures de routes en composant le 511.

Quiconque vivant le long de la rivière ou de l'un de ses tributaires devrait demeurer en état d'alerte élevée, y compris les résidents qui n'ont jamais subi d'inondations par le passé. Les gens devraient considérer les renseignements véhiculés par le personnel d’urgence, continuer d’évaluer leur situation, déterminer leur niveau de résilience et prendre des décisions éclairées au sujet de leur propre évacuation.

Les résidents des communautés de Jemseg, Gagetown, Hampstead, Belleisle, Grand Bay-Westfield, Quispamsis, Oak Bay et Saint John, ainsi que les plus petites communautés situées dans ces régions, devraient prendre toutes les précautions nécessaires.

Ils devraient, entre autres, s’assurer de protéger leur maison et de protéger leurs effets personnel en les retirant du sous-sol pour les placer dans des lieux plus élevés. D’autres routes pourraient être fermées au fur et à mesure que les niveaux d’eau augmentent, et les gens qui craignent d’être isolés devraient songer à évacuer volontairement leur domicile tandis qu’il est encore sécuritaire de le faire.

Pour le moment, le sud de la province constitue la plus grande source de préoccupation, mais l’Organisation des mesures d’urgence du Nouveau-Brunswick continue de surveiller de près les niveaux d’eau dans les communautés du nord de la province. À Fredericton, les niveaux d’eau sont relativement stables et ne devraient pas diminuer de manière significative pour le moment.

Les évacués potentiels devraient appeler la Croix-Rouge

Les résidents des régions sujettes aux inondations devraient envisager l'évacuation, avec l'aide de la Croix-Rouge canadienne. Les résidents peuvent commencer à prendre des dispositions en composant le 1-800-863-6582.

Les résidents qui choisissent de rester chez eux ne doivent pas s'attendre à recevoir des livraisons de nourriture, d'eau ou d'autres fournitures du personnel d'urgence.

Respectez les barricades, soyez patients et prenez des nouvelles des voisins

Étant donné que les niveaux d’eau élevés continuent d’avoir des répercussions sur les communautés, on rappelle aux résidents qu’il est important de respecter les mesures de sécurité, les instructions émises par les autorités et les barricades sur les routes, ainsi que d’éviter les situations dangereuses qui pourraient compromettre leur sécurité et celle des autres.

Les résidents sont invités à faire preuve de patience au cours des jours à venir alors que les autorités continuent de surveiller la situation et de gérer les interventions. Les résidents devraient également prendre des nouvelles de leurs voisins qui pourraient avoir besoin d’aide.

Mise à jour d’Énergie NB

On avise les résidents qu’il y a une plus grande possibilité qu’il y ait des pannes de courant imprévues dans certaines communautés pour des raisons de sécurité et de sûreté.

Jusqu’à maintenant, 347 clients d’Énergie NB ont été débranchés en raison des inondations.

Si des résidents sont préoccupés par l’eau qui empiète sur leur propriété, ils peuvent communiquer avec Énergie NB au 1-800-663-6272.

Les représentants d’Énergie NB gèrent les niveaux d’eau du bassin en amont du barrage de Mactaquac. Ces niveaux ont été volontairement abaissés pour permettre le passage du débit naturel de la rivière.

Conseils pour faire face au stress en situation d'urgence

Il est normal que les résidents se sentent anxieux quant à leur propre sécurité lors d’une situation d’urgence, même s’ils ne sont pas directement touchés.

Les gens réagissent de différentes façons aux événements stressants. Il est important que les résidents qui souffrent de stress parlent de leurs sentiments de tristesse, de colère et d’autres émotions fortes.

En cas de crise, plusieurs numéros d’urgence sont disponibles 24 heures sur 24, y compris la ligne d’aide CHIMO (1-800-667-5005); Télé-Soins (811); et Jeunesse, J’écoute (1-800-668-6868). De plus amples renseignements et ressources sont disponibles en ligne.

Signaler les préoccupations relatives aux niveaux d’eau

Les résidents peuvent signaler des préoccupations relatives à l’augmentation des niveaux d’eau et aux inondations à n’importe quel moment en composant le 1-800-561-4034. En cas d’urgence, les résidents doivent appeler le 911.

Les niveaux d’eau peuvent être obtenus en téléphonant au 1-888-561-4048.

Les prévisions sur deux jours concernant les niveaux d’eau sont disponibles en ligne pour la vallée supérieure de la rivière Saint-Jean et la vallée inférieure de la rivière Saint-Jean. Les prévisions sur cinq jours sont également disponibles en ligne pour la vallée inférieure de la rivière Saint-Jean.

Fermetures de routes – Respectez les avis de fermeture

Les automobilistes doivent respecter les avis de fermeture et ne sont pas autorisés à déplacer ou à contourner les barricades. Ignorer ou déplacer ces barricades est considéré comme une infraction, et les contrevenants seront accusés. Les automobilistes sont également priés de respecter toute modification de limite de vitesse. Une liste des plus récentes fermetures de routes est disponible en ligne.

Les conducteurs sont invités à surveiller la présence de la faune sur les routes. La présence de la faune sur les routes devrait être signalée aux autorités locales.

Les automobilistes devraient éviter les routes recouvertes d’eau en raison des risques importants liés à la sécurité. L’eau peut être plus profonde qu’elle ne paraît et elle peut cacher des affaissements de la route, d’autres dommages ou des débris.

Programme d’aide financière en cas de catastrophe

Le gouvernement provincial a annoncé la mise en œuvre du Programme d'aide financière en cas de catastrophe pour les dommages causés par les crues printanières de 2018 pour couvrir les pertes qui menacent la santé et la sécurité des gens et des communautés. Toute personne ayant subi des pertes non assurables est admissible au programme, qui vise à aider les communautés et les gens à se remettre sur pied après une catastrophe. Si le propriétaire du bien immobilier a fait l'effort de se procurer une assurance et qu'il a déterminé que celle-ci était trop chère ou qu'elle n'était pas disponible, il sera quand même admissible au programme

L'aide financière pour les pertes non assurables s’élève à un maximum de 160 000 dollars par résidence principale ou par organisme à but non lucratif et 500 000 dollars par petite entreprise. L’aide financière ne sera pas offerte si une assurance abordable était disponible et que les propriétaires ont choisi de ne pas se la procurer. L’aide couvrira la réparation et le nettoyage des structures ainsi que le remplacement des nécessités de base. Une franchise s’appliquera (1000 dollars pour une résidence ou un organisme à but non lucratif, et 5000 dollars pour les entreprises), mais elle ne sera pas exigée en cas de difficultés financières.

Les résidents peuvent signaler les dommages causés par la crue des eaux printanière en composant le 1-888-298-8555 ou en s'inscrivant en ligne.

Conseils relatifs aux sous-sols inondés

On recommande aux gens d’être prudents au moment de pomper l’eau hors de leur sous-sol. Un retrait prématuré de l’eau pourrait causer des dommages à la structure ou provoquer l’effondrement du sous-sol. Par mesure de précaution, le niveau d’eau dans un sous-sol ne devrait jamais se situer à plus de 30 centimètres (un pied) sous le niveau d’eau à l’extérieur.

Les liens suivants offrent de l’information utile pour les résidents victimes d’inondation :

Information aux résidents

On rappelle également aux gens du Nouveau-Brunswick de :

  • éviter les activités de navigation de plaisance, le kayak et les autres activités aquatiques puisque les courants sont forts à cette période de l’année. On rapporte que de grandes quantités de débris et de glace se déplacent en direction sud sur la rivière Saint-Jean, ce qui accroît les risques en matière de sécurité pour les embarcations;
  • éviter de se déplacer sur les berges des cours d’eau, qui sont des endroits dangereux à ce temps-ci de l’année; et

Le programme Surveillance des cours d’eau est une initiative conjointe du ministère de l’Environnement et des Gouvernements locaux; de l’Organisation des mesures d’urgence du Nouveau-Brunswick du ministère de la Justice et de la Sécurité publique; et d’Énergie NB. Le programme compte aussi sur la participation d’autres partenaires tels que des groupes de protection des bassins versants et des organismes fédéraux, provinciaux et américains qui s’occupent de surveiller et de prévoir le débit d’eau dans les rivières et cours d’eau de la province.

Des renseignements actuels concernant des inondations potentielles ou des embâcles, y compris des mises à jour d’urgence 24/7, sont disponibles en ligne.