FREDERICTON (GNB) – On avise les Néo-Brunswickois d'être conscients des risques potentiels pour la santé que posent les fleurs d'eau dans les lacs et les autres étendues d'eau.

« Les fleurs d'eau peuvent proliférer dans les plans d'eau pendant les mois d'été ou au début de l'automne », a déclaré la médecin-hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick, la Dre Eilish Cleary. « Bien que ce ne soient pas toutes les fleurs d'eau qui causent des problèmes, les fleurs d'eau d'algues bleues, ou cyanobactéries, libèrent des substances appelées microcystines, qui peuvent causer une irritation de la peau, des yeux ou de la gorge et qui peuvent causer de graves problèmes de santé si elles sont consommées. »

Puisque les proliférations peuvent être imprévisibles, le ministère de la Santé encourage le public à porter une attention accrue lors des activités à l'extérieur :

●    il faut déterminer la qualité de l'eau avant d'y entrer. Lorsqu'on soupçonne la présence d'une prolifération d'algues bleues (on aperçoit à la surface une écume qui ressemble à de la peinture ou à de l'eau bleu-vert, ou encore d'autres changements de couleur de l'eau), il est important d'éviter les activités comme la natation, le ski nautique et les autres activités récréatives;
●    l'eau bouillie ne permet pas d'éliminer les toxines; c'est pourquoi il ne faut pas consommer l'eau; et
●    il faut enlever les viscères du poisson pêché dans des plans d'eau où les fleurs d'eau prolifèrent et bien rincer le poisson avec de l'eau potable avant de le faire cuire et de le manger.

Les jeunes enfants et les personnes qui ont des problèmes de peau sont particulièrement vulnérables. Les fleurs d'eau d'algues bleues peuvent être mortelles pour les animaux de compagnie et les animaux d'élevage.

Le ministère de la Santé collabore avec le ministère de l'Environnement et des Gouvernements locaux pour voir à l'évaluation des proliférations déclarées ou soupçonnées et à la publication d'avis sanitaires au besoin.

Si vous soupçonnez la présence d'une prolifération d'algues bleues dans un lac, veuillez signaler cette information au bureau du ministère de l'Environnement et des Gouvernements locaux de votre région.

LIEN :