Gouvernement du Nouveau-Brunswick

Aperçu

En ce qui a trait à l’industrie cinématographique, la Direction des arts et des industries culturelles a pour mandat de soutenir une industrie dynamique et importante sur le plateau culturel au Nouveau-Brunswick. À cette fin, les objectifs du Programme de soutien au film et à la télévision sont les suivants :

1. Favoriser la stabilité et le succès de l'industrie cinématographique;
2. Soutenir le maintien et la création d'emplois, l'attraction de l'investissement extérieur, la contribution au chiffre d'affaires du PIB et aux recettes fiscales;
3. Maximiser l’effet de levier;
4. Avoir un impact positif sur le bien public dans des domaines comme l'amélioration de la qualité de vie et de l'identité culturelle, la rétention des jeunes et la diversification de l'économie.

Dates de soumission
Pour l'exercice financier 2017-18: tous les projets doivent être soumis à TPC au plus tard le 30 avril, 2017.

Admissibilité

• Téléfilms, documentaires, longs métrages, séries dramatiques, émissions de variété et captations, animation, émissions pour enfants, émissions de téléréalité et « style de vie », émissions éducatives, productions expérimentales et productions non théâtrales
• Les projets soumis au programme doivent être entrepris pendant l’exercice en cours. Les projets devant être produits pendant les années à venir ne seront pas acceptés et devront être présentés à nouveau au cours de l’exercice en question.

Description

Pour soutenir l'industrie dans leurs projets de production, la province offre les mesures suivantes:

Un incitatif basé sur les dépenses en main-d’œuvre équivalant à un maximum de 40 % des salaires admissibles versés à des résidents du Nouveau-Brunswick. Les salaires admissibles ne peuvent pas dépasser 50 % des coûts admissibles de la production.

OU

Un incitatif basé sur les dépenses totales au Nouveau-Brunswick équivalant à un maximum de 25 % de toutes les dépenses au Nouveau-Brunswick pour la variété et les productions de services, ou un maximum de 30 % de toutes les dépenses au Nouveau-Brunswick dans le cas des productions locales ou des coproductions.

Les dépenses admissibles incluent la main-d’œuvre du Nouveau-Brunswick, les dépenses reliées à des contrats de service au Nouveau-Brunswick et les dépenses au Nouveau-Brunswick pour la location ou l’achat de matériel connexe. La détermination de l’admissibilité de ces dépenses est laissée à la discrétion de TPC.