Gouvernement du Nouveau-Brunswick

Le mot-symbole de la province est l’identificateur clé qui lie tous les documents de communication à l’image de marque du Nouveau-Brunswick. Il agit à la fois comme une introduction de tous les messages et comme une signature.

Les directives suivantes ont été élaborées afin d’assurer l’uniformité parmi les documents et l’intégrité du mot-symbole de la province. Le premier facteur à considérer lorsqu’on doit choisir quelle version du mot-symbole utiliser est la couleur.

 

 

Couleurs

Version en quadrichromie

L’option préférée est la version en quadrichromie du mot-symbole. Le mot-symbole utilise le bourgogne, le vert et le bleu de la palette de la marque et devrait apparaître sur un fond blanc ou de couleur très pâle. La version couleur du mot-symbole peut apparaître sur des photographies ou des fonds de couleur pâle dont la densité est de 20 % ou moins.

Noir et blanc

On utilisera cette version lorsqu’il est impossible d’imprimer le mot-symbole en quadrichromie. Ce peut être le cas dans les journaux, les télécopies, les documents internes et les formulaires. Ce mot-symbole d’une seule couleur doit être imprimé uniquement en noir sur un fond blanc ou un fond pâle d’une densité de 20 % ou moins. On ne doit utiliser aucune autre couleur que le noir pour imprimer le mot-symbole en une couleur.

Inversé

Dans les cas où il apparaît sur un fond de couleur unie, utilisez la version inversée du mot-symbole. Celle-ci peut s’employer sur toute couleur unie d’une densité de 40 % ou plus. L’image inversée du mot-symbole ne doit jamais apparaître sur une photographie ou un fond texturé

IMPORTANT:

On a légèrement aminci le lettrage dans l’image inversée du mot-symbole par rapport aux autres versions. En effet, les mots-symboles en caractères blancs semblent s’épaissir lorsqu’ils apparaissent sur un fond sombre. L’emploi de caractères plus minces dans le mot-symbole compense cette illusion d’optique.

Utilisez toujours un fond de couleur lorsque vous inversez l’image du mot-symbole dans ces applications. N’utilisez pas l’image inversée du mot-symbole en noir et blanc.

 

Les combinaisons des couleurs CMJN et RVB sont basées sur le système d¹échantillonnage Pantone. Veuillez vous référer aux numéros Pantone lorsque vous utilisez d¹autres systèmes d¹échantillonnage.

 

Versions

Mot-Symbole Standard

Cette version concerne les applications à l’intérieur de la province, où les clients-cibles sont familiers  avec le Nouveau-Brunswick, ou lorsque « CANADA »  serait trop petit pour être lisible. Ceci est aussi la version préférée pour être utilisée sur des formulaires (en noir seulement) et des enseignes.

Mot-symbole Canada

C’est la pratique lorsqu’on s’adresse aux publics externes qui ne connaissent pas bien notre province, dans les communications intergouvernementales qui exigent une approche plus oḀcielle et dans d’autres documents, tel que la papeterie et les applications Web, où ce serait plus bénéfique d’avoir le  « CANADA » qu’au lieu de la version standard.

 

Taille et position

S’il est trop petit, le mot-symbole perd son impact et risque même de passer inaperçu. Il faudrait observer les directives suivantes sur la taille du mot-symbole. De même, il importe de s’assurer que le mot-symbole n’est pas trop gros. Il sert de signature et ne devrait jamais dominer dans la page. Veillez à placer le mot-symbole dans les zones du haut et du bas de la page, jamais au centre de la page.

 

Zone de sécurité

Une page surchargée risque de diminuer l’efficacité du mot-symbole. La présence de graphiques et de photos peut empiéter sur « l’espace vital » du mot-symbole et réduire sa visibilité. Pour éviter de surcharger l’espace, nous avons établi une zone de sécurité en fonction du « B » majuscule de « Brunswick ». L’emploi du B comme unité de mesure aidera à s'assurer qu’il y a suffisamment d’espace autour du mot-symbole pour qu’il puisse respirer.

PROPORTION

Observez les proportions entre les mots-symboles du Nouveau-Brunswick et du Canada. Tous deux n’ont pas la même longueur ni la même hauteur. Ils ont plutôt été calibrés selon leur « poids » afin de produire le même impact visuel. Utilisez cette approche dans les contextes où l’on emploie plusieurs mots-symboles.

 

À éviter

Le mot-symbole ne peut pas être efficace s’il n’est pas visible ou reconnaissable. Voici des exemples de ce qu’il faut éviter de faire.

Ne changez pas les couleurs.

Ne pas changer la position
ou la dimension d’aucun élément
du mot-symbole.

N’utilisez pas l’image inversée du
mot-symbole sur des photographies
ni sur des fonds texturés ou à motif.

N’utilisez pas d’autre couleur que
le noir ou le blanc (ainsi que des dorures
industrielles et des embossés) lorsque le
mot-symbole est d’une seule couleur.

Ne pas substituer les polices d’écritures.

N’utilisez pas l’image inversée
du mot-symbole sur un fond de
couleur pâle.

Ne changez pas la forme
du mot-symbole.

N’utilisez pas de slogans qui n’ont
pas été approuvés.

N’utilisez pas un mot-symbole en noir
sur un fond de couleur sombre.

Ne pas enlever des sections du mot-symbole
pour le rendre unilingue.

 


N’utilisez pas un mot-symbole qui
ne répond pas aux critères relatifs
à la taille minimale.

Ne placez pas d’éléments trop près du
mot-symbole afin qu’ils n’empiètent
pas sur sa zone de sécurité.

VOUS AVEZ UN DOUTE? Vous rencontrerez à l’occasion des situations particulières qui ne sont pas traitées dans le présent document. Si un défi se pose et que vous ignorez quelle direction prendre, veuillez communiquer avec l’équipe de Communications Nouveau-Brunswick pour obtenir des précisions. Nous nous ferons un plaisir de vous venir en aide dans le cadre de votre projet :

brandNBimage@gnb.ca

N’appliquez pas d’effets tels que des
ombrages ou des lueurs au mot-symbole.

Ne modifiez pas le mot-symbole pour qu’il
reflète un ministère en particulier. Tous les
produits de communication proviennent
d’une seule source : le gouvernement du
Nouveau-Brunswick.