Gouvernement du Nouveau-Brunswick
banner_cervical_no-text_600x180
 

Information

Le cancer du col utérin est une maladie que l’on peut prévenir. Le dépistage au moyen du test Pap a démontré une réduction de la mortalité due au cancer du col utérin.

Presque tous les cas de cancer du col utérin sont causés par une infection de certains virus du papillome humain (VPH) à haut risque. Pour réduire l’infection du VPH et du cancer du col utérin dans la province, le Nouveau Brunswick a mis en œuvre un programme scolaire d'immunisation complet contre le VPH.

Pour des renseignements au sujet du VPH et du programme d’immunisation provincial, visitez ici.

 

 

Dépistage

Le Programme provincial de prévention et de dépistage du cancer du col utérin (PDCCU) est en opération depuis novembre 2014.

Qui peut avoir accès à ce programme?

  • Le dépistage du cancer du col utérin au moyen du test Pap est recommandé pour les femmes du NB âgées entre 21 et 69 ans ayant déjà eu des relations sexuelles avec un partenaire de sexe masculin ou féminin.
          - Incluant aussi les femmes ménopausées
            (n’ayant plus de menstruations);
          - Incluant aussi les femmes ayant reçu le vaccin contre le VPH.

  •  Contactez votre fournisseur de soins de santé primaires afin de discuter du dépistage du cancer du col utérin.

Lettres du programme

Dans le cadre du Programme de prévention et de dépistage du cancer du col utérin (PPDCCU) du N.-B, des lettres seront envoyées aux néobrunswickoises  admissibles (âgées entre 21 et 69 ans) et aux fournisseurs de soins de santé primaires (FSSP) selon le guide de pratique clinique.

Le programme enverra :

  • Des lettres d’invitation aux femmes nouvellement admissibles (> 21 ans ou ayant déménagé au N.-B.) ou toute femme n’ayant pas eu un test de dépistage du cancer du col utérin (AUCUN résultat d’un test Pap depuis 2011 ou d’une hystérectomie depuis 2002 au N.-B.) ;
  • Une lettre de rappel aux femmes admissibles ayant  déjà eu un test de dépistage (test Pap) dans le passé, mais qui sont en retard avec leur dépistage subséquent;
  • Une lettre de rappel au fournisseur de soins de santé associé au test Pap anormal lorsque le suivi est en retard et six mois plus tard, une lettre de rappel sera envoyée à la participante du programme copiée au fournisseur de soins de santé associé si le suivi n’a pas encore eu lieu.

 

NOTE: Le programme n’envoie pas de lettres aux femmes ou aux FSSP lorsque :

  • Le résultat du test Pap est négatif;
  • Le suivi est fait selon le guide de pratique clinique pour les résultats normaux ou anormaux;
  • Les femmes sont à l’extérieur du groupe d’âge visé, sont sans col utérin, ont été diagnostiquées avec un cancer du col utérin ou ont choisi de ne pas participer au Programme du col utérin.