BATHURST (GNB) – Au total, 43 nouveaux médecins ont été embauchés dans les zones du Restigouche et d’Acadie-Bathurst au sein du Réseau de santé Vitalité depuis septembre 2014.

« La province a beaucoup à offrir aux médecins qui veulent se bâtir une carrière et se faire une vie ici même, au Nouveau-Brunswick », a déclaré le ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, Brian Kenny. « Votre gouvernement continuera de travailler avec ses partenaires dans le secteur des soins de santé afin d’attirer plus de médecins dans la province. »

M. Kenny parlait au nom du ministre de la Santé, Benoît Bourque.

Parmi les 43 médecins, 18 sont des omnipraticiens et 25 sont des spécialistes. Il s’agit là d’une augmentation nette de six médecins dans la région comparativement à il y a trois ans. En moyenne, le gouvernement embauche près de 90 omnipraticiens et spécialistes chaque année dans la province.

« J’ai bon espoir qu’en joignant nos efforts, nous pourrons contribuer à réaliser la mission du Réseau de santé Vitalité, qui est d’exceller dans l’amélioration de la santé de la population », a dit la vice-présidente aux services médicaux, à la formation et à la recherche au Réseau de santé Vitalité, la Dre France Desrosiers. « En assurant un bon recrutement, nous pourrons par le fait même offrir des services de santé primaires en continu le plus près possible du milieu de vie de la personne et nous ferons en sorte de promouvoir une culture d’excellence. »

Le gouvernement provincial prend des mesures afin d’améliorer les initiatives de recrutement de médecins en établissant une approche coordonnée avec ses partenaires pour veiller à ce que le Nouveau-Brunswick bénéficie des bons spécialistes et professionnels de la santé.

Plusieurs partenaires participent au processus de recrutement, y compris le ministère de la Santé, les régies régionales de la santé et la Société médicale du Nouveau-Brunswick. Le ministère a aussi embauché un coordonnateur du recrutement qui supervise ces efforts.

L’embauche d’un plus grand nombre de médecins appuie les initiatives décrites dans le document-cadre du Plan du Nouveau-Brunswick pour les familles, qui concentre l’action gouvernementale sur les sept domaines prioritaires suivants : améliorer l’accès aux soins primaires et aux soins de courte durée; promouvoir le mieux-être; soutenir les personnes ayant des dépendances et des problèmes de santé mentale; faciliter le vieillissement en santé et le soutien aux aînés; faire progresser l’égalité des femmes; réduire la pauvreté; et fournir un soutien aux personnes ayant un handicap.

En plus d’embaucher davantage de médecins, le gouvernement a annoncé, en juin, un nouveau modèle de médecine familiale qui vise à offrir aux patients un meilleur accès aux médecins de famille. Le modèle, intitulé Médecine familiale Nouveau-Brunswick, consiste en une approche axée sur le travail d’équipe. Les médecins auront leur propre liste de patients, mais ils offriront également un service à tous les patients des médecins faisant partie de leur équipe. Cela devrait permettre d’améliorer l’accès aux médecins, y compris en soirée et la fin de semaine. Le modèle vise à faciliter le recrutement des médecins; à favoriser davantage le travail d’équipe et à offrir de meilleurs soins aux patients quand les médecins sont absents; et à encourager une meilleure intégration des dossiers médicaux électroniques.