FREDERICTON (GNB) – Le gouvernement provincial modifie la structure organisationnelle du Bureau du médecin-hygiéniste en chef.

« Votre gouvernement comprend ce qui compte le plus pour les gens du Nouveau-Brunswick », a déclaré le ministre de la Santé, Victor Boudreau. « Nous savons que les résidents de notre province veulent que leur gouvernement réalise des économies et simplifie les activités au sein de la fonction publique si possible. »

Le mandat et les responsabilités législatives du bureau demeureront les mêmes. Certaines de ses activités quotidiennes seront modifiées et relèveront d’autres ministères.

La restructuration vise à regrouper l’expertise professionnelle semblable au sein du gouvernement afin d’améliorer la collaboration.

Aucune mise à pied ne découlera de la restructuration.

Les changements suivants seront effectués :

  • les inspecteurs en santé publique et les inspecteurs agroalimentaires seront mutés au ministère de la Justice et de la Sécurité publique;
  • la Direction de la pratique en santé publique et de la santé de la population sera intégrée au ministère du Développement social; et
  • la Direction des environnements sains sera intégrée au ministère de l’Environnement et des Gouvernements locaux.

La nouvelle structure du Bureau du médecin-hygiéniste en chef sera semblable à celle qui est en place dans d’autres provinces de l’Atlantique, notamment en Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve-et-Labrador. Elle permettra une plus grande collaboration entre les partenaires de l’Atlantique.