FREDERICTON (GNB) – Un modèle provincial pour la légalisation du cannabis à usage récréatif a été proposé, aujourd’hui, dans le cadre d’un rapport d’étape rendu public par un groupe de travail du gouvernement.

« Votre gouvernement travaille afin de s’assurer de mettre en œuvre une approche fructueuse en vue de la légalisation du cannabis à usage récréatif en accordant la priorité aux préoccupations en matière de santé et de sécurité publiques, tout en maximisant les possibilités économiques de ce secteur en émergence », a déclaré le ministre de la Santé, Victor Boudreau. « Nous remercions le groupe de travail sur la légalisation du cannabis pour le travail effectué en vue de préparer ce rapport d’étape et de formuler ces propositions et ces idées afin qu’elles soient prises en considération. »

Le groupe de travail est constitué de cadres supérieurs du ministère de la Justice et de la Sécurité publique, du ministère de la Santé, du ministère des Finances, de la Société des alcools du Nouveau-Brunswick et d’Opportunités NB. Il a le mandat d’évaluer les risques associés à la légalisation du cannabis.

Le rapport d’étape comprend des recommandations formulées par le groupe de travail à la suite de recherches et de consultations auprès de nombreux ministères et organismes gouvernementaux, ainsi que d’autres intervenants.

Voici certaines des recommandations :

  • mettre en place une société de la Couronne pour réglementer et vendre le cannabis dans la province;
  • établir à 19 ans l’âge légal pour posséder et consommer du cannabis;
  • établir à 30 grammes la limite personnelle de possession de cannabis, conformément à la limite établie dans le projet de loi C-45 du gouvernement fédéral; et
  • dresser un aperçu de stratégies visant à atténuer les risques et les dangers.

Le Comité spécial sur le cannabis, composé de députés du gouvernement et de l’Opposition officielle, tiendra des consultations publiques cet été et se servira du rapport d’étape et de ses recommandations pour guider les discussions. Sa première rencontre se tiendra aujourd’hui.

« Nous voulons nous assurer que le cannabis reste hors de portée des enfants et veiller à empêcher les criminels de mettre la main sur les profits, a dit M. Boudreau. Trouver le juste milieu entre la protection du mieux-être des familles et des enfants et la prise en considération des préoccupations en matière de sécurité publique et de santé est un élément essentiel à aborder dans le cadre des discussions entourant la légalisation du cannabis. Nous sommes impatients d’entendre ce qu’auront à dire les gens du Nouveau-Brunswick au cours du processus de consultation cet été. »

Le comité spécial présentera son rapport en septembre. Le gouvernement provincial prendra en considération les conclusions du comité quand viendra le temps d’élaborer le cadre stratégique sur l’usage récréatif du cannabis cet automne.

Le rapport du groupe de travail est disponible en ligne.

AUX CHEFS DES NOUVELLES : Le ministre de la Santé, Victor Boudreau, participera à un point de presse au sujet du rapport d’étape à 10 h, le mercredi 21 juin, devant les drapeaux de la Tribune de la presse parlementaire à l’Édifice ministériel, situé au 96, rue Saint John, à Fredericton.