SAINT JOHN (GNB) – Des travailleurs paramédicaux en soins avancés ont commencé à répondre à des appels dans le cadre d’un programme pilote à Saint John, Moncton et Bathurst.

Les travailleurs paramédicaux en soins avancés offrent un soutien supplémentaire aux ambulances répondant à des appels relatifs à des situations critiques.

« Votre gouvernement est à l’écoute et il sait qu’il est prioritaire d’améliorer l’accès aux soins primaires en maximisant l’utilisation des professionnels de la santé », a déclaré le ministre de la Santé, Victor Boudreau. « Nous sommes fiers que les travailleurs paramédicaux en soins avancés contribuent à consolider notre système de soins de santé en offrant des services médicaux d’urgence avancés aux gens du Nouveau-Brunswick qui en ont besoin. »

Ambulance Nouveau-Brunswick a embauché six travailleurs paramédicaux en soins avancés à temps plein et 10 travailleurs paramédicaux en soins avancés occasionnels dans le cadre de la première phase du programme. Une évaluation du succès du programme pilote permettra d’orienter l’affectation d’autres travailleurs dans la province.

« Nous sommes heureux de constater que ce projet pilote engendre déjà des résultats positifs pour les patients de notre province », a affirmé le président d’Ambulance Nouveau-Brunswick, Matt Crossman. « Nous avons hâte de contribuer encore davantage au bien-être des patients en alliant les compétences de nos travailleurs paramédicaux en soins avancés à celles des travailleurs paramédicaux en soins primaires, en cas de besoin. »

Ambulance Nouveau-Brunswick offre des services ambulanciers terrestres et aériens dans l’ensemble de la province. L’organisation emploie plus de 1000 professionnels des soins de santé, y compris des travailleurs paramédicaux, des répartiteurs des services d’urgence et des infirmiers de vol en soins critiques.