FREDERICTON (GNB) – Le procureur général et le ministre de la Justice et de la Sécurité publique ont ordonné au coroner en chef, Gregory Forestell, de mener une enquête sur le décès de Michel Vienneau, conformément aux articles 7 et 8 (1) de la Loi sur les coroners.

Le décès de M. Vienneau est survenu à Bathurst le 12 janvier 2015.

Une enquête du coroner est une procédure judiciaire officielle qui permet la présentation publique de toute preuve relative à un décès.

Le coroner ne cherche pas à trouver le responsable ni à attribuer le blâme à la suite d'un décès. Le rapport d'enquête détermine l'identité de la personne décédée et clarifie les faits et les circonstances entourant le décès.

Durant une enquête, il y a possibilité de faire des recommandations dans le but d'éviter que des décès de même nature se produisent à l'avenir.

Cette enquête fournira une tribune qui mènera à un examen approfondi des circonstances du décès et qui permettra aux membres d'un jury d'étudier les mesures qui pourraient être prises pour prévenir d'autres décès semblables.

Le coroner présidant ainsi que l'horaire et le lieu de l'enquête n'ont toujours pas été déterminés. La date de l'enquête sera annoncée une fois qu'elle sera confirmée. Aucun renseignement additionnel n'est disponible à l'heure actuelle.

Les Services des coroners du Nouveau-Brunswick sont un organisme indépendant d'enquête factuelle qui n’a pas l’autorité d’attribuer une responsabilité juridique.