FREDERICTON (GNB) – La déclaration suivante a été émise, aujourd’hui, par les Services des poursuites publiques au sujet des affaires Bulger et Boudreau :

À la suite d’un examen des décisions dans les affaires R. c. Bulger et R. c. Boudreau, les Services des poursuites publiques demandent une révision judiciaire de ces décisions. Les Services des poursuites publiques sont d’avis que le juge de l’enquête préliminaire n’a pas examiné tous les éléments de preuve pertinents et a ainsi commis une erreur de compétence. Aucun autre commentaire ne sera émis puisque l’affaire est toujours devant les tribunaux.

Les Services des services des poursuites publiques jouent un rôle indépendant et, par conséquent, n’agissent pas selon les directives du gouvernement dans l’exécution de leurs responsabilités.