FREDERICTON (GNB) – Le gouvernement provincial établit un organisme unique et indépendant de réglementation des services financiers en vue de renforcer la protection du consommateur au Nouveau-Brunswick.

« En établissant la Commission des services financiers et des services aux consommateurs et en regroupant ces services sous un même toit, nous renforçons la réglementation des services financiers en plus de la rendre plus efficace et d'y affecter plus de ressources », a déclaré la ministre de la Justice et procureur général, Marie-Claude Blais. « Cette annonce signale notre intention d'offrir la meilleure protection du consommateur possible aux Néo-Brunswickois. »

La commission s'occupera de la protection du consommateur et verra à la surveillance réglementaire. Elle sera chargée du mandat actuel de la Commission des valeurs mobilières du Nouveau-Brunswick et aura également les responsabilités suivantes : la consommation, les credit unions, les caisses populaires, les coopératives, les sociétés de fiducie, l'assurance, les pensions et l'application de la loi. De plus, elle prévoira l'établissement d'un tribunal indépendant.

« D'autres gouvernements au Canada et à l'étranger ont adopté cette démarche avec succès », a affirmé le président de la Commission des valeurs mobilières du Nouveau-Brunswick, David Barry. « En tant qu'organisation qui se consacre à répondre aux besoins de nos intervenants et de la population, nous croyons que la consolidation du pouvoir réglementaire à l'égard de la législation concernant les services financiers et les services aux consommateurs au Nouveau-Brunswick sous l'égide d'une seule commission indépendante est une mesure avisée pour notre province. »