FREDERICTON (GNB) – La déclaration suivante a été émise par le premier ministre, Brian Gallant, qui est également ministre responsable de l'Égalité des femmes, à l’occasion de la Journée internationale de la femme :

Votre gouvernement reconnaît le rôle essentiel que les femmes jouent dans le développement social et économique de notre province.

La Journée internationale de la femme est célébrée chaque année le 8 mars afin de souligner les réalisations des femmes et de reconnaître les défis qu’elles continuent d’affronter.

Au Nouveau-Brunswick, en travaillant ensemble, nous avons fait des progrès considérables pour faire progresser l’égalité de la femme.

Le gouvernement provincial a défini l’amélioration de l’équité salariale comme un secteur prioritaire dans le document Plan du Nouveau-Brunswick pour les familles : Faire progresser l’égalité des femmes, et nous avons pris plusieurs mesures pour atteindre cet objectif. Trois sociétés de la Couronne sont conformes à la Loi de 2009 sur l’équité salariale.

Des données publiées par Statistique Canada en janvier indiquent qu’au Nouveau-Brunswick, l’écart salarial entre les hommes et les femmes a diminué pour se retrouver au deuxième rang parmi les plus faibles au Canada en 2017.

Nous devons tirer parti de cet élan positif et poursuivre notre travail afin d’appuyer l’équité salariale et de promouvoir l’équilibre entre les genres dans les secteurs public et privé.

Le Nouveau-Brunswick travaille en vue d’améliorer l’équilibre entre les genres au sein des commissions, organismes et conseils provinciaux. Recruter plus de femmes afin de pourvoir des postes d’influence et supprimer les obstacles aux possibilités sont des domaines prioritaires du Plan du Nouveau-Brunswick pour les familles. D’octobre 2014 à décembre 2017, le gouvernement a procédé à 698 nominations à des organismes, conseils et commissions. De ce nombre, 390 (56 pour cent) étaient des femmes. Des 53 nominations à des postes de présidence, 29 (55 pour cent) étaient des femmes. Nous utilisons également un outil d’analyse comparative selon le genre afin de mieux comprendre les répercussions des décisions en ce qui concerne le genre et la diversité.

Votre gouvernement a réduit des obstacles à la santé reproductive qui étaient en place depuis trois décennies, et il est déterminé à en faire plus. Nous avons également mis en œuvre des mesures selon lesquelles il ne sera plus nécessaire d’avoir deux médecins pour attester qu’un avortement est nécessaire d’un point de vue médical. Nous avons aussi éliminé l’exigence voulant que l’intervention soit effectuée par un spécialiste, et nous avons placé ces interventions dans la même catégorie que n’importe quel autre service médical assuré. Nous avons mis en place un programme d’accès universel au Mifegymiso, plus connu sous le nom de pilule abortive. En offrant gratuitement le Mifegymiso à toutes les Néo-Brunswickoises, notre gouvernement s’assure que ce ne sont pas des obstacles financiers qui empêchent leur droit à l’avortement.

L’égalité économique ne pourra pas être entièrement atteinte avant que les femmes bénéficient de la sécurité personnelle à laquelle elles ont droit. Le gouvernement veut accorder aux victimes de violence entre partenaires intimes un meilleur accès aux services et aux mesures de soutien, et le dépôt de la Loi sur l'intervention en matière de violence entre partenaires intimes est un autre moyen visant à mettre fin à la violence contre les femmes.

En tant que votre gouvernement, cependant, nous reconnaissons qu’il reste encore beaucoup de travail à faire en vue d’atteindre une pleine égalité entre les genres au Nouveau-Brunswick.

En cette Journée internationale de la femme, nous invitons les gens du Nouveau-Brunswick à soutenir l’égalité des genres en utilisant le mot-clic #MonFéminisme dans les médias sociaux. Nous les invitons également à participer à des activités faisant la promotion de l’égalité des genres qui ont lieu partout dans la province, aujourd’hui, et pendant tout le mois, et à soutenir ces activités. De plus amples renseignements sur ces activités sont disponibles sur le site Web de la Direction de l’égalité des femmes.