FREDERICTON (GNB) – Le Conseil du premier ministre pour les personnes handicapées a tenu son activité annuelle, aujourd’hui, afin de souligner la Journée internationale des personnes handicapées des Nations unies.

Pour souligner cette journée, qui est célébrée tous les ans le 3 décembre, le conseil a organisé une activité portant sur les animaux d’assistance à l’hôtel Delta de Fredericton.

« Nous voulons améliorer la qualité de vie des personnes ayant un handicap ainsi que de leur famille, et trouver des façons d’aider les personnes ayant un handicap à accéder au marché du travail », a affirmé le premier ministre, Brian Gallant. « Nous continuerons à aider les Néo-Brunswickois ayant un handicap à accéder au marché du travail puisque cela renforce notre économie. »

L’événement comprenait des présentations effectuées la présidente de la Commission des droits de la personne du Manitoba, Yvonne Peters, ainsi qu’une présentation donnée par Pablo Montreuil, du Groupe Conseil Sparks, sur les animaux d’assistance au Nouveau-Brunswick.

« Le rôle des animaux d’assistance dans notre province change et prend de plus en plus d’importance », a déclaré le président du conseil, Andrew Daley. « Cet atelier est une étape clé dans nos efforts visant à mieux faire comprendre le recours aux animaux d’assistance et leur importance cruciale pour de nombreuses personnes au Nouveau-Brunswick qui en dépendent au quotidien. »

La Journée internationale des personnes handicapées a été proclamée par l’Assemblée générale des Nations unies en 1992. Au fil des ans, cette journée est devenue une occasion pour les personnes, les organismes, les gouvernements et les sociétés du monde entier de mettre l’accent sur les questions liées à l’inclusion des personnes ayant un handicap et sur les mesures à prendre afin de soutenir une plus grande égalité.

Le thème de 2017 est Vers une société durable et résiliente pour tous.

Parmi les autres points saillants de la journée, il y a eu la publication du rapport d’étape annuel du Plan d’action sur les questions touchant les handicapées : Le temps d’agir, c’est maintenant et une annonce concernant les directives de mise en candidature pour la Bourse d’études Randy Dickinson. Cette bourse a été créée afin de souligner la contribution de M. Dickinson, qui a travaillé pour la cause des personnes ayant un handicap pendant près de 40 ans. D’une valeur de 2000 dollars, elle est décernée annuellement à un étudiant ayant un handicap qui est inscrit à un programme d’un établissement postsecondaire reconnu au Nouveau-Brunswick.