FREDERICTON (GNB) – Le premier ministre, Brian Gallant, se rendra à Washington, le mardi 29 août, pour rencontrer le secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross Jr., au sujet des échanges commerciaux.

En tant que membre haut placé du Cabinet du président Donald Trump, M. Ross est chargé des négociations menées dans le cadre de l’Accord sur le bois d’œuvre résineux.

« Le secrétaire Ross et moi discuterons de commerce et de bois d’œuvre résineux lors de notre réunion, a dit M. Gallant. Les exportations de bois d’œuvre résineux vers les États-Unis permettent de créer des emplois au Nouveau-Brunswick et de réduire les coûts de construction pour les familles américaines. Je ferai valoir ce point ainsi que les autres raisons pourquoi le Nouveau-Brunswick devrait continuer à bénéficier de l’exclusion que nous apprécions depuis 1982. »

Lors de leur réunion, M. Gallant demandera à M. Ross d’exclure le Nouveau-Brunswick des droits compensateurs imposés au bois d’œuvre canadien exporté vers les États-Unis.

L’industrie du bois d’œuvre résineux contribue plus de 1,45 milliard de dollars par année à l’économie provinciale, et elle emploie plus de 22 000 personnes. Le bois d’œuvre constitue une part importante des exportations des entreprises du Nouveau-Brunswick.

M. Gallant et d’autres représentants gouvernementaux se livrent à un lobbying actif auprès du gouvernement fédéral et du gouvernement des États-Unis, depuis 2014, afin d’appuyer l’industrie du bois d’œuvre du Nouveau-Brunswick. Le gouvernement provincial a formulé des propositions auprès du département du Commerce des États-Unis, démontrant que le marché du bois d’œuvre du Nouveau-Brunswick est ouvert, équitable et exempt de distorsion.

David Wilkins, ancien ambassadeur des États-Unis au Canada de 2005 à 2009, a été nommé envoyé spécial du Nouveau-Brunswick dans le dossier du commerce et du bois d’œuvre résineux et travaille à promouvoir les intérêts du Nouveau-Brunswick à Washington.

Le président du Conseil du Trésor, Roger Melanson, qui est également ministre responsable de la Politique d’expansion du commerce, était à Boston, en avril, pour discuter de la question avec des représentants du gouvernement de l’État du Massachusetts, et il a fait de même dans le cadre d’une mission de promotion à Augusta, au Maine, plus tôt ce mois-là. Le vice-premier ministre, Stephen Horsman, s’est rendu en Chine, ce printemps, dans le cadre d’une initiative de promotion économique et de défense des intérêts. Il y a fait la promotion de l’industrie du bois d’œuvre résineux du Nouveau-Brunswick afin d’aider les entreprises à diversifier leurs activités. Une mission de suivi est prévue en Chine à l’automne.