FREDERICTON (GNB) – Le premier ministre, Brian Gallant, a rencontré le secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross Jr., aujourd’hui, à Washington, afin de discuter du commerce, de l’Accord de libre-échange nord-américain et du bois d’œuvre résineux.

M. Ross est un membre haut placé du Cabinet du président Donald Trump et il est chargé des négociations menées dans le cadre de l’Accord sur le bois d'œuvre résineux.

« Les liens commerciaux entre le Canada et les États-Unis sont importants pour l’économie des deux pays, a déclaré M. Gallant. Cette rencontre a permis de renforcer ces liens et de discuter des questions qui sont importantes pour les gens du Nouveau-Brunswick.

« Nous avons surtout discuté de l’Accord sur le bois d’œuvre résineux. J’ai expliqué pourquoi le Nouveau-Brunswick devrait continuer à bénéficier d’une exclusion, comme c’est le cas depuis 1982. »

L’industrie du bois d’œuvre résineux contribue à l’économie du Nouveau-Brunswick à hauteur de 1,45 milliard de dollars par année et elle emploie plus de 22 000 personnes. Le bois d’œuvre constitue une part importante des exportations des entreprises du Nouveau-Brunswick.

M. Gallant et d’autres représentants gouvernementaux se livrent à un lobbying actif auprès du gouvernement fédéral et du gouvernement des États-Unis, depuis 2014, afin d’appuyer l’industrie du bois d’œuvre du Nouveau-Brunswick. Le gouvernement provincial a formulé des propositions auprès du département du Commerce des États-Unis, démontrant que le marché du bois d’œuvre du Nouveau-Brunswick est ouvert, équitable et exempt de distorsion.