FREDERICTON (GNB) – Le premier ministre, Brian Gallant, se rendra à Washington cette semaine pour rencontrer le secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross Jr.

En tant que membre haut placé du Cabinet du président Donald Trump, M. Ross est chargé des négociations menées dans le cadre de l’Accord sur le bois d'œuvre résineux. M. Gallant a rencontré le secrétaire adjoint de M. Ross en juin.

« Le Nouveau-Brunswick est la province canadienne la plus axée sur les exportations; des échanges commerciaux fructueux entre les États-Unis et le Canada sont donc essentiels pour notre économie, a déclaré M. Gallant. Les exportations de bois d’œuvre vers les États-Unis créent des emplois au Canada et contribuent à garder les coûts de construction concurrentiels pour les familles américaines. »

La réunion sera axée sur le bois d’œuvre résineux et l’Accord de libre-échange nord-américain. M. Gallant demandera à M. Ross d’exclure le Nouveau-Brunswick des droits compensateurs imposés au bois d’œuvre canadien exporté vers les États-Unis.

L’industrie du bois d’œuvre résineux contribue à l’économie du Nouveau-Brunswick à hauteur de 1,45 milliard de dollars par année et elle emploie plus de 22 000 personnes. Le bois d’œuvre constitue une part importante des exportations des entreprises du Nouveau-Brunswick.

M. Gallant et d’autres représentants gouvernementaux se livrent à un lobbying actif auprès du gouvernement fédéral et du gouvernement des États-Unis, depuis 2014, afin d’appuyer l’industrie du bois d’œuvre du Nouveau-Brunswick. Le gouvernement provincial a formulé des propositions auprès du département du Commerce des États-Unis, démontrant que le marché du bois d’œuvre du Nouveau-Brunswick est ouvert, équitable et exempt de distorsion.