Public Safety
MoveOver_category

Les intervenants d’urgence travaillent fort pour assurer la sécurité de la population. Il est donc essentiel de veiller à ce qu’ils puissent eux aussi effectuer leur travail en toute sécurité. 

À compter du 1er janvier 2013, la Loi sur les véhicules à moteur précisera ce qui suit :

Lorsqu’un véhicule d’urgence est immobilisé en bordure de la route et que ses gyrophares sont activés, les conducteurs du Nouveau‑Brunswick DOIVENT :

  • ralentir et avancer prudemment;
  • s’assurer qu’ils peuvent procéder en toute sécurité, puis se déplacer à la gauche afin de s’éloigner du véhicule immobilisé;
  • changer de voie, si la route compte plus d’une voie, à condition que la manœuvre puisse être exécutée en toute sécurité.

Ces mesures permettront d’éliminer les risques d’entrer en collision avec un véhicule d’urgence autorisé ou de mettre en danger une personne se trouvant près d’un de ces véhicules.

 

 

Qu’est ce qu’un véhicule d’urgence autorisé?

  • un véhicule conduit par un agent de police ou un agent de la paix désigné
  • un véhicule de service d’incendie
  • une ambulance

 

Quelles sanctions sont associées au non-respect du corridor de sécurité?

Les conducteurs qui ne réduiront pas leur vitesse et ne respecteront pas le corridor de sécurité pour un véhicule d’urgence sont passibles d’une amende de 292,50 $ et trois points de démérite.