FREDERICTON (GNB) – Les agents d’application des lois sur les véhicules utilitaires des Services des inspections et de l’application de la loi du ministère de la Justice et de la Sécurité publique effectueront des vérifications, du 6 au 8 juin, afin de déceler diverses infractions liées à la sécurité des véhicules, alors que le Nouveau-Brunswick participe à l’opération internationale annuelle Roadcheck.

L’opération internationale Roadcheck 2017 est une activité d’inspection de 72 heures commanditée par la Commercial Vehicle Safety Alliance. Cet événement en est à sa 30e édition annuelle et se tiendra dans l’ensemble du Canada, des États-Unis et du Mexique. L’alliance a demandé à toutes les administrations participantes de porter une attention particulière au respect de la norme nord-américaine en matière de sécurité des charges.

« Nous travaillons tous ensemble pour bâtir un Nouveau-Brunswick plus sûr », a affirmé le ministre de la Justice et de la Sécurité publique, Denis Landry. « Nous sommes ravis de participer à cette activité importante dans le cadre de nos efforts continus visant à souligner l’importance de la sécurité routière auprès des conducteurs de véhicules utilitaires tels les camions lourds et les autocars. »

Des activités d’application de la loi seront organisées partout au Nouveau-Brunswick, mais une attention particulière sera accordée aux installations d’inspection de Salisbury, près de Moncton. Les installations de Salisbury demeureront ouvertes pendant la totalité du contrôle routier de 72 heures. Des inspections seront effectuées par des agents du ministère de la Justice et de la Sécurité publique, y compris par des agents de la Direction de l’application des lois sur les véhicules utilitaires, des agents de la Section de l’application de la loi en matière de conservation, des agents de la Section des inspections et des enquêtes et des vérificateurs du Code national de sécurité.

D’autres organismes participeront à cette opération, notamment la GRC, la Direction générale du transport des marchandises dangereuses de Transport Canada, le ministère des Transports et de l’Infrastructure, le ministère des Finances et l’Agence canadienne d’inspection des aliments.