FREDERICTON (GNB) – L’inspecteur en chef des installations électriques du Nouveau-Brunswick a approuvé l’utilisation d’un commutateur de transfert qui permettra aux gens de brancher rapidement une génératrice au système électrique de leur maison.

« Le nombre de systèmes météorologiques intenses auxquels nous devons faire face est en hausse », a affirmé le ministre de la Justice et de la Sécurité publique, Denis Landry. « Votre gouvernement veut fournir le plus d’outils et de solutions possibles à la population afin de l’aider à atténuer et à gérer les répercussions des catastrophes potentielles. Nous sommes heureux que ce commutateur de transfert soit désormais approuvé en vue d’être utilisé au Nouveau-Brunswick. »

La décision d’approuver l’utilisation du commutateur fait suite à une étude et à des essais menés par les Services d’inspection technique du ministère et elle concerne uniquement les modèles GenerLink MA-23 et MA-24.

À des fins de sécurité, ces dispositifs doivent être installés par un électricien agréé travaillant pour un entrepreneur agréé en électricité. Il est également nécessaire de se procurer un permis de câblage avant de procéder à l’installation.

Toute personne ayant des questions relatives à ce dispositif est invitée à communiquer avec un entrepreneur agréé en électricité de sa région.

Bien que le commutateur de transfert GenerLink puisse faciliter le branchement d’une génératrice portative au système électrique d’une maison, on rappelle aux gens que les génératrices doivent être maintenues à une distance sécuritaire de la maison afin qu’aucun gaz ne pénètre dans la maison.