FREDERICTON (GNB) – Le gouvernement provincial a déclaré que novembre est le Mois de la prévention de la violence familiale au Nouveau-Brunswick.

« La violence familiale est un enjeu sociétal sérieux. Elle touche nos enfants, nos amis et nos collègues et elle se passe souvent derrière des portes closes », a déclaré le premier ministre, Brian Gallant, qui est également ministre responsable de l’Égalité des femmes. « On entend trop souvent parler de tragédies liées à la violence familiale, qui ciblent souvent les femmes. Elle a un impact à long terme sur la santé physique et mentale des femmes et des enfants. »

Le Rapport sur l’état de la santé publique au Canada 2016 : Regard sur la violence familiale au Canada, dévoilé récemment, indique que la violence faite aux femmes est un problème de santé publique mondial et une violation des droits de la personne qui se produit pour la simple raison que les femmes sont des femmes.

« En tant que gouvernement, nous sommes déterminés à faire de notre province un endroit sécuritaire pour élever une famille et nous sommes déterminés à mettre fin à la violence familiale, a dit M. Gallant. Nous travaillons en étroite collaboration avec des partenaires communautaires pour offrir des services aux victimes et pour renforcer les programmes de sensibilisation et de prévention de la violence. »

La Direction de l’égalité des femmes appuie divers programmes et initiatives qui offrent aux femmes de la province des services dont elles ont grandement besoin :

  • des services d’approche en matière de violence familiale;
  • le Programme de logement de deuxième étape;
  • le forum Partenariats provinciaux en action;
  • le Fonds d’action communautaire;
  • la Stratégie provinciale en matière d’agression sexuelle et des services connexes;
  • le programme simultané en groupes pour les enfants et les mères exposés aux mauvais traitements; et
  • le Cadre stratégique pour mettre fin à la violence faite aux femmes abénaquises au Nouveau-Brunswick.

Chaque année, la Fondation Fergusson invite la population du Nouveau-Brunswick à souligner, en novembre, le Mois de la prévention de la violence familiale. La fondation œuvre depuis plus de 30 ans à éliminer la violence familiale dans la province en subventionnant la recherche sur les causes de la violence familiale, en faisant la promotion de programmes de sensibilisation du public et en appuyant des organismes qui offrent des services aux personnes victimes de violence et d’abus.

« En novembre, nous encourageons les gens du Nouveau-Brunswick à faire un premier pas pour faire quelque chose au sujet de la violence familiale, a affirmé M. Gallant. Reconnaissons que la violence domestique existe dans nos communautés, que c’est totalement inacceptable et qu’elle ne sera pas tolérée. »