FREDERICTON (GNB) – Le gouvernement provincial continue à se concentrer sur les questions qui touchent les femmes, notamment la parité hommes-femmes, l’éducation, la formation et l’égalité en milieu de travail, a déclaré, aujourd’hui, le premier ministre, Brian Gallant.

Le soutien continu aux questions qui touchent les femmes au Nouveau-Brunswick et dans l’ensemble du Canada était à l’ordre du jour de la rencontre de M. Gallant avec le Forum de concertation Les voix des femmes.

« Nous avons discuté de nombreuses questions qui peuvent mener à l’amélioration de la condition féminine au Nouveau-Brunswick et promouvoir la parité hommes-femmes, a indiqué M. Gallant. C’est avec plaisir que j’ai confirmé une nouvelle fois le soutien de notre gouvernement à l’éducation, à la formation, à l’égalité en milieu de travail et à la présence accrue des femmes dans des postes d’influence. »

Le gouvernement provincial est un fervent partisan de l’enquête nationale sur les filles et les femmes autochtones disparues ou assassinées, a affirmé M. Gallant, tout en reconnaissant le soutien des membres du forum à cette enquête.

Parmi les autres sujets de discussion, il y a eu l’importance de l’indépendance du forum de concertation Les voix des femmes comme défenseur des droits des femmes.

« Le travail accompli par ces personnes au nom de tous les Néo-Brunswickois est important et c’est pourquoi notre gouvernement a rétabli le financement du forum », a déclaré M. Gallant.

Il a expliqué les efforts du gouvernement provincial visant à augmenter le nombre de femmes qui occupent des postes d’influence au Nouveau-Brunswick.

M. Gallant a encouragé les femmes à briguer en plus grand nombre un mandat politique. Il a aussi affirmé qu’il aimerait voir plus de femmes siéger aux organismes, conseils et commissions du gouvernement.

« La présence des femmes à la table mènera à l’égalité et il a été prouvé que l’égalité est profitable à l’économie, » a-t-il dit.

Le gouvernement provincial procède à une analyse comparative selon le genre dans le cadre de son processus d’élaboration de politiques. Le recours constant à cette analyse est soutenu par un outil normalisé, fondé sur des données probantes.

M. Gallant a confirmé à nouveau le soutien du gouvernement provincial aux sages-femmes dans le système de santé et l’importance qu’il accorde à l’amélioration de l’éducation et des garderies.

« L’accès à une éducation et à une formation de qualité élevée est important pour l’avenir de notre économie et de notre province, » a déclaré M. Gallant.