FREDERICTON (GNB) – La déclaration suivante a été émise, aujourd'hui, par la ministre de l'Éducation et du Développement de la petite enfance, Marie-Claude Blais, qui est également ministre responsable de l'Égalité des femmes, pour souligner qu'avril est le Mois de la sensibilisation aux agressions sexuelles au Nouveau-Brunswick :

Avril étant le Mois de la sensibilisation aux agressions sexuelles, je profite de cette occasion pour encourager tous les gens du Nouveau-Brunswick à se questionner et à s'informer sur cette question qui touche toutes les couches de notre société.

Notre gouvernement exprime clairement son intolérance face à la violence sexuelle. C'est pourquoi j'ai signé une déclaration avec le Centre pour les victimes d'agression sexuelle de Fredericton démontrant clairement notre engagement à cet égard.

La majorité des victimes vivent dans la peur, la honte, l'isolement et le silence. Ce type de violence est fréquent et particulièrement traumatisant.

Mettre un terme à la violence envers les femmes est une priorité pour nous. C'est pourquoi le gouvernement provincial entretient une étroite collaboration avec tous ses partenaires communautaires en accordant du financement à des services et programmes de lutte contre ce type de violence.

Nous devons continuer de mettre toutes nos ressources à l'œuvre afin de mobiliser l'ensemble de la population à ce problème de société et de faire du Nouveau-Brunswick un endroit où tout le monde se sent en sécurité.

Ce mois d'avril, j'encourage l'ensemble de la population à réfléchir à des mesures de prévention de la violence sexuelle et à des mesures de sensibilisation. L'élimination de la violence sexuelle est une responsabilité collective. C'est ensemble que nous devons engager un vent de changement et démontrer clairement que nous ne tolérons pas ce type de violence.

LIENS :

●    Direction de l’égalité des femmes 
●    Centre pour les victimes d'agression sexuelle de Fredericton (en anglais seulement)
●    Initiative Les filles et la cybersécurité