Gouvernement du Nouveau-Brunswick

Direction de l'égalité des femmes
Vous recevez ce bulletin parce que vous êtes inscrite.
Vous n’êtes plus intéressée? Se désabonner
  Abonnez-vous au bulletin Women Femmes NB

Newsletter Banner-F

 

WOMEN FEMMES NB

 

 

DANS CE NUMÉRO :

Article en vedette :
Journée internationale de la fille – le 11 octobre 

Avis

Le saviez-vous ?

Actualités :
    - 
Découvrez le nouveau KIT "Genre et sécurité alimentaire"
    -  L’ONU alerte : la cyberviolence contre les femmes augmente
    -  Les dirigeantes et dirigeants internationaux sont unanimes : nous devons éliminer les disparités
       entre les sexes

Réflexions

 

Journée internationale de la fille – le 11 octobre

Le 19 décembre 2011, l’Assemblée générale des Nations Unies a déclaré dans la résolution 66/170 le 11 octobre Journée internationale de la fille, afin de reconnaître les droits des filles et les obstacles particuliers auxquels elles se heurtent de par le monde.

Cette année, tandis que la communauté internationale évalue les progrès réalisés dans le cadre des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) depuis leur mise en œuvre en 2000 et fixe des objectifs à atteindre d'ici à 2030, les filles nées au début du millénaire ont atteint l'adolescence, et les filles nées cette année seront adolescentes en 2030.

Alors que nous prévoyons les objectifs de développement durable pour les 15 prochaines années, c'est un moment opportun pour réfléchir au pouvoir fondamental des adolescentes pour briser la transmission intergénérationnelle de la pauvreté, de la violence, de l'exclusion et de la discrimination.

Les adolescentes ont le droit à une vie sûre, en bonne santé et à une éducation, non seulement au cours de leurs années formatrices critiques, mais aussi une fois devenues femmes. Si les filles sont accompagnées durant l'adolescence, elles ont le potentiel de changer le monde - travailleuses de demain, mères, entrepreneures, mentors, chefs de famille, et dirigeantes politiques. Investir dans la réalisation du potentiel des adolescentes permet de défendre leurs droits aujourd'hui et d'assurer un avenir plus équitable et plus prospère. Un avenir dans lequel elles auront la part égale à la moitié de l'humanité afin de résoudre les crises liées aux problèmes du changement climatique, des conflits politiques, de la croissance économique, de la prévention des maladies et de la viabilité mondiale. (…)

Tous les organismes des Nations Unies, États Membres, organisations de la société civile et acteurs du secteur privé sont appelés à unir leurs forces et à réaffirmer leur engagement à mettre fin au fléau de la violence à l’égard des adolescentes et promouvoir leur autonomisation par : (…)

Suite : http://www.un.org/fr/events/girlchild/

Retour en haut
 

 

AVIS

 



 

Vous organisez une activité à l'occasion de la Journée internationale de la fille et vous désirez la faire connaître à d'autres Néo-Brunswickoises? Alors la Direction de l’égalité des femmes vous invite à lui faire parvenir votre annonce par courriel, à WEB-EDF@gnb.ca afin de l'afficher sur son site Web. Veuillez préciser: la date, le nom, le lieu et l'heure de l'activité ainsi que la région dans laquelle elle se déroulera, et fournir une brève description de celle-ci (50 mots tout au plus) ainsi que les coordonnées de la personne-ressource avec qui communiquer afin d'obtenir de plus amples renseignements (adresse de courriel, numéro de téléphone ou site Web).

Le Salon sur les métiers et les technologies à l’intention des femmes – Saint John (cet évènement est en anglais seulement). Il y aura un Salon sur les métiers et technologies pour femmes le mercredi 21 octobre de 18h30 à 21h à NBCC Saint John. Venez découvrir des métiers non traditionnels et des carrières en technologies qui vous captiveront! Pendant cette soirée, vous aurez l’occasion de rencontrer des femmes passionnées qui travaillent dans ces domaines, d’écouter des histoires inspirantes et vous renseignez sur diverses possibilités de carrières. Cet événement est gratuit. Pour vous s’inscrire ou pour en savoir plus, envoyez un courriel à kate.mclean@gnb.ca ou appelez le 1-877-253-0266.



 

La Marche mondiale des femmes à Fredericton, le samedi 17 octobre 2015. La Marche mondiale des femmes est un mouvement international d’action féministe regroupant des groupes et des organismes afin d’éliminer les causes de la pauvreté et de la violence faite aux femmes. Horaire:
·    11h00: Rencontre au 51, ch. Woodstock au Old Maliseet Burial Grounds (à côté de l'ancienne
     Maison du gouvernement)
·    11h15 à12h: Marche à l'Assemblée législative
·    12:00 à 12h15: Arrivée à l'Assemblée législative
·    12h15 à 12h45: Discours à l'Assemblée législative
·    12h45 à 13h: Déplacement vers Wilmot United Church, au 473, rue King
·    13h à 13h30: Dîner au gymnase de Wilmot
·    13h30 à 13h45: Déplacement vers le Sanctuaire de l'église
·    13h45 à 15h: Table ronde et discussions
Pour plus d’information, contactez wmwfredericton@gmail.com, visitez la page Facebook à https://www.facebook.com/wmwfredericton2015/timeline, ou suivez @wmwfredericton sur Twitter.

Le Canada se rend aux urnes le 19 octobre. Demandez aux candidats ce qu’ils feraient pour atteindre l’égalité? https://peiacsw.files.wordpress.com/2015/09/card_fr_revised.png

Le Service public d'éducation et d'information juridiques du Nouveau Brunswick offre les ateliers suivants en octobre:
· Saint John - le 21 octobreChanging a Child Support Order
· Campbellton - le 27 octobreséparation: considérations juridiques
· Oromocto - le 28 octobreChanging a Child Support Order
· Moncton - le 28 octobrePreparing for a Family Court Hearing
· Miramichi - le 28 octobreséparation: considérations juridiques
Cliquez ici pour s'inscrire.

Place au débat est très heureux de partager avec vous les entrevues menées au cours de la dernière semaine avec les dirigeants des quatre partis fédéraux. Vous pouvez regarder sur le site de leur partenaire, le Devoir (également disponible en anglais grâce à leur partenariat avec le Toronto Star.).  En savoir plus. Les enjeux qui touchent les femmes vont enfin obtenir l’attention qu’ils méritent.

Perspectives actuelles au sein des organismes, conseils et commissions (OCC) du Nouveau-Brunswick : Les femmes et les hommes les plus qualifiés et ayant une intégrité personnelle et professionnelle des plus élevées sont invités à poser leur candidature pour rendre service au public au sein des organismes, conseils et commissions (OCC) du Nouveau-Brunswick. Pour plus d'informations, consultez le lien suivant : Opportunités actuelles d'OCC

Forum de concertation – Les voix des femmes du Nouveau-Brunswick – Contactez-nous : Édifice Sartain MacDonald, 551, rue King, Bureau 103,  Fredericton NB E3B 1E7, T. 506.462.5179, 1-844-462-5179,  F. 506.462.5069, C. forumdesfemmes@gnb.ca,  www.voixfemmesnb-voiceswomennb.ca

 

Retour en haut
 

Text images4

 


Le taux de participation des femmes à l'élection générale de 2011 était supérieur à celui des hommes (59,6 % contre 57,3 %), et ce, dans tous les groupes d'âge jusqu'à 64 ans, où les hommes commencent à participer plus que les femmes.
http://bit.ly/1ApbOQT  
 
Text images3

 

Actualités :

Découvrez le nouveau KIT "Genre et sécurité alimentaire"

Nous sommes loin d’avoir atteint l’objectif 6 du Sommet Mondial sur l’Alimentation : réduire de moitié le nombre de personnes souffrant de malnutrition d’ici 2015. Ce sont les femmes et les filles qui subissent le plus les impacts de la faim : au moins 60% des personnes malnutries sont de sexe féminin.

Inégalités de genre et insécurité alimentaire

Il existe une étroite relation entre les inégalités de genre et l’insécurité alimentaire : c’est ce que tente de montrer le nouveau KIT’Actu de BRIDGE (Institute of development studies, Royaume-Uni), intitulé "Genre et sécurité alimentaire. Vers une sécurité alimentaire et nutritionnelle équitable en termes de genre".

Il y a suffisamment de nourriture dans le monde pour nourrir tous les êtres humains, et pourtant le nombre de personnes souffrant de la faim demeure « intolérablement élevé ». Bien que l’objectif 1c des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) de réduire de moitié d’ici 2015 la proportion des personnes sous-alimentées dans le monde soit « à notre portée », des estimations prudentes indiquent que le nombre global de personnes dans le monde à avoir souffert de malnutrition chronique extrême entre 2012 et 2014 s’élèverait à environ 805 millions (FAO 2014).

Les femmes et les filles, moins nourries en raison de leur genre

Des populations entières sont affectées par l’insécurité alimentaire, mais de nouvelles données convergent pour démontrer que ce sont les femmes et les filles qui en subissent le plus les impacts : au moins 60% des personnes malnutries sont des femmes et des filles. Il existe une étroite relation entre les niveaux les plus élevés d’inégalité de genre et d’insécurité alimentaire, de malnutrition (FAO 2012) et d’autres carences nutritionnelles.

Ces profondes inégalités subsistent malgré le fait que les femmes constituent la majorité des agent-e-s de production alimentaire dans le monde (…)

Suite : http://bit.ly/1hozsF2

Télécharger le KIT’Actu "Genre et securité alimentaire - Rapport global"(IDS/BRIDGE 2015, 108 pages)

 

L’ONU alerte : la cyberviolence contre les femmes augmente

Une commission des Nations unies, le groupe de travail sur les questions de genre, publie un rapport : « Lutter contre la violence en ligne à l’égard des femmes et des jeunes filles – appel à une prise de conscience mondiale ».

Les auteurs du rapport estiment que « 73% des femmes ont déjà été confrontées, d’une manière ou d’une autre, à des violences en ligne ou en ont été victimes ».

Les femmes âgées de 18 à 24 ans sont les plus exposées aux violences en ligne ; en particulier elles sont « de loin le plus souvent victimes de harcèlement criminel ou sexuel ». Dans les 28 pays de l’Union européenne, 18% de femmes ont subi une forme grave de violence sur Internet dès l’âge de 15 ans, ce qui représente environ 9 millions de femmes, note le rapport.

Il souligne que ce n’est pas un phénomène propre aux pays riches : il va de pair avec le développement d’Internet, et l’essor de l’accès par mobile l’aggrave encore. En 1995, moins de 1% de la population mondiale était connectée à Internet, note le rapport, contre 40% maintenant, avec plus de 3 milliards d’internautes.

L’application de messagerie instantanée WhatsApp, par exemple, est devenue selon plusieurs rapports « un instrument de choix du harcèlement dans des pays comme l’Inde et la Malaisie ».

De plus, la plupart des cyberviolences ne sont pas ou mal signalées : dans 74% de 86 pays étudiés par la WWW Foundation, « les instances judiciaires et les tribunaux ne prennent pas les mesures voulues pour lutter contre les cyberviolences faites aux femmes et aux jeunes filles ».

Nombreux faits divers

En mai, cite le rapport, le hashtag Twitter #MyTroll a été lancé en Amérique du Nord par des femmes pour raconter comment elles étaient harcelées en ligne – menaces de mort, de viol, incitation au suicide, ou encore doxing (…)

Suite : http://bit.ly/1VfNfR9  

 

Les dirigeantes et dirigeants internationaux sont unanimes : nous devons éliminer les disparités entre les sexes

Le rassemblement historique renforce l’engagement politique en faveur de l’autonomisation des femmes aux plus hauts niveaux.

Aujourd'hui, environ 80 dirigeantes et dirigeants internationaux se réunissent aux Nations Unies pour s'engager personnellement à mettre fin à la discrimination contre les femmes d'ici à 2030 et annoncent des mesures concrètes et mesurables visant à un changement rapide dans leurs pays. L'événement marque une première historique, avec les engagements de cheffes et chefs d'État et de gouvernement. Aucun autre enjeu ne suscitera un tel niveau d'attention politique lors du Sommet des Nations Unies, qui se tient du 25 au 27 septembre 2015 pour adopter l'Agenda 2030 et ses Objectifs de développement durable.

Il est prévu que les engagements couvriront un vaste éventail de questions portant sur l'élimination des principaux obstacles auxquels les femmes sont confrontées, comme une hausse des investissements dans l'instauration de l'égalité des sexes, l'atteinte de la parité pour les femmes à tous les niveaux des prises de décision, l'élimination des législations discriminatoires et l'élimination des normes sociales qui perpétuent la discrimination et la violence à l'égard des femmes.  

La République populaire de Chine, qui a accueilli la quatrième Conférence sur les femmes en 1995, a organisé en partenariat avec ONU Femmes la « réunion des dirigeantes et dirigeants internationaux sur l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes : un appel à l’action ».

Xi Jinping, le Président de la République populaire de Chine, […] a déclaré « Il nous reste encore un long chemin à parcourir pour atteindre l'égalité des sexes ... La communauté internationale doit réaffirmer l'esprit de la Conférence de Beijing avec un engagement renouvelé et des efforts soutenus pour la promotion de l’égalité des sexes et des femmes dans tous les axes du développement. (…)

Suite: http://bit.ly/1VBKycB

Pour un Monde 50-50 en 2030 | Franchissons le pas pour l’égalité des sexes :
http://beijing20.unwomen.org/fr/step-it-up

 

 

Réflexions

« Je crois qu’il est nécessaire que des femmes me représentent dans la mise en place
de nouvelles politiques et durant les prises de décision de mon pays. »

Emma Watson
 Ambassadrice de bonne volonté d’ONU Femmes


 

Pour désabonner, cliquez ici.
Abonnez-vous au bulletin Women Femmes NB
Avez-vous des questions ou des commentaires?
Communiquez avec nous par courriel web-edf@gnb.ca ou sans frais 1-877-253-0266

Direction de l'égalité des femmes
551, rue King, suite A | Fredericton, N.-B. E3B 5H1