Gouvernement du Nouveau-Brunswick

Direction de l'égalité des femmes
Vous recevez ce bulletin parce que vous êtes inscrite.
Vous n’êtes plus intéressée? Se désabonner
  Abonnez-vous au bulletin Women Femmes NB

Newsletter Banner-F

 

WOMEN FEMMES NB

 

 

DANS CE NUMÉRO :

  • BOURSES ÉGALITÉ FEMME-HOMME
  • AVIS
  • LE SAVIEZ-VOUS ?
  • LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL ABOLIT LA « TAXE TAMPON »
  • QU’EST-CE QUE L’OBJECTIF 30 EN 30 ET POURQUOI EST-IL IMPORTANT?
  • LE CONSEIL DE L'EUROPE FORME UN GROUPE D'EXPERTS CONTRE LA VIOLENCE FAITE AUX FEMMES
  • UN MÉDICAMENT EFFICACE POUR UN HOMME L'EST-IL FORCÉMENT POUR UNE FEMME?

____________________________________________________________________________________

BOURSES ÉGALITÉ FEMME-HOMME

 

Est-ce que vous allez au CCNB ou à un collège privé cet automne? Si oui, n'oubliez pas de soumettre votre candidature pour la Bourse égalité femme-homme !      

La date limite pour soumettre votre demande est le 30 juin 2015 pour les programmes commençant cet automne. La bourse est d'une valeur de 2 000 $ par année.

Le programme a pour but d’encourager et de supporter les femmes et les hommes qui poursuivent une carrière dans les domaines non traditionnels.

Tout emploi dans lequel les femmes et les hommes forment moins de 25 % du total de la main-d'œuvre est considéré comme un emploi « non traditionnel ».

Pour en savoir plus, veuillez visiter :  http://bit.ly/1LfldMe

 

 

AVIS

Assemblée générale annuelle du Centre de prévention de la violence dans Kent le mardi 16 juin à 18h30 (Salle Guy A. Richard de Bouctouche). Thème : Cultivons le respect. Conférencière :
« Connie Saulnier de la Nouvelle-Écosse, la maman de Jennifer, raconte l'histoire de l'abus que sa fille a souffert à la main de son compagnon. » Veuillez s.v.p. confirmer votre présence au plus tard le 12 juin en composant le (506) 743-5449 ou par courriel à admin@preventionviolencekent.com. Un léger goûter sera servi ainsi que des prix de présences.

Journée de réflexion: L'objectif du genre – abus des aînés, le 25 juin de 10 h à 16 h à l’Université de Moncton, Édifice Jacqueline-Bouchard (51 Ave. Antonine-Maillet), Moncton (N.-B.). Conférencière principale Lori Weeks, PhD « Recherches récentes sur les mauvais traitements des personnes âgées ». Discussion table ronde « Les nombreuses façades de la violence et la négligence envers les personnes âgées ». Coût: 25 $ (inclus diner et stationnement). Inscrivez-vous en ligne: http://bit.ly/1KPYiao ou pour en savoir plus, contactez Rina Arseneault par courriel: rinaa@unb.ca  ou par téléphone: 506-458-7137, ou Danie Gagnon par courriel: dgagnon@nbanh.com ou par téléphone: 506-460-6266.

Service public d’éducation et d’information juridiques du Nouveau-Brunswick (SPEIJ-NB). Ateliers en droit de la famille en juin :
· Saint John - le 17 juin - Preparing for a Family Court Hearing
·
Woodstock - le 17 juin - Changing a Child Support Order
·
Miramichi - le 24 juin - Doing Your Own Divorce
·
Moncton - le 24 juin - Modifier une ordonnance de pension alimentaire pour enfants
·
Sussex - le 25 juin - Preparing for Family Court Hearing
Cliquez ici
pour s'inscrire.

Marchons un Mile dans ses Souliers (Shédiac) Nous sommes à la recherche de bénévoles pour siéger sur le comité organisateur ainsi qu’accomplir certaines tâches, telles que : servir de la nourriture, distribuer les T-Shirts, accueillir les participants, la collecte de dons et autres durant  l’évènement du « MARCHONS UN MILE DANS SES SOULIERS »  le vendredi 2 octobre 2015. Le tout se déroulera de 11 h 30-14 h 30 au Centre multifonctionnel de Shédiac et consiste à une journée de sensibilisation et de levée de fonds pour mettre fin à la violence contre les femmes dans notre communauté. Si vous êtes intéressé S.V.P contactez Phillis au 506-533-9100  avant le 12 juin ou cliquez sur  Bénévoles/Volunteers.  Pour en savoir plus : http://www.criseshediacrisis.org/fr/

Projets pancanadiens : programme de financement Nouveaux Horizons pour les aînés. Les organisations ont jusqu’au 10 juillet pour présenter des projets.  Les projets pancanadiens qui contribuent à réduire l’isolement social chez les aînés peuvent être admissibles à recevoir un financement allant de 150 000 $ à 750 000 $ pour un maximum de trois ans. Le financement peut apporter de l’aide aux projets qui contribuent clairement à une approche collective visant à réduire de façon mesurable le taux d’isolement social chez les aînés dans une population ciblée. Pour obtenir de l’information générale à propos de l’appel de propositions pancanadien de 2015 et de la manière de faire une demande, veuillez consulter le Guide du promoteur: http://bit.ly/1GorTIf

Place au Débat met au défi les chefs de parti. Aidez-nous à faire en sorte que tous les partis politiques prennent au sérieux les enjeux qui touchent les femmes. Signez notre pétition (lien) demandant au Premier Ministre Harper et au chef libéral Justin Trudeau de s’engager à participer à un débat diffusé à l'échelle nationale portant spécifiquement sur les femmes et les filles au cours de la campagne électorale fédérale cette année. Le Nouveau Parti démocratique et le Parti vert ont accepté de participer au débat. http://placeaudebat.ca/

Perspectives actuelles au sein des organismes, conseils et commissions (OCC) du Nouveau-Brunswick : Les femmes et les hommes les plus qualifiés et ayant une intégrité personnelle et professionnelle des plus élevées sont invités à poser leur candidature pour rendre service au public au sein des organismes, conseils et commissions (OCC) du Nouveau-Brunswick. Pour plus d'informations, consultez le lien suivant : Opportunités actuelles d'OCC

Forum de concertation – Les voix des femmes du Nouveau-Brunswick – Contactez-nous : Édifice Sartain MacDonald, 551 rue King, Bureau 103,  Fredericton NB E3B 1E7, T. 506.462.5179, F. 506.462.5069, C. Info@voixfemmesnb-voiceswomennb.ca,  www.voixfemmesnb-voiceswomennb.ca

 

Text images4

 

 

La population féminine, N.-B., 2011
Femmes ayant une incapacité
(âgés de 15 ans et plus) : 17,2 %.
 
 
 

Visitez le Profil Égalité 
et envoyez-nous vos commentaires ICI

Text images3

 

LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL ABOLIT LA « TAXE TAMPON »

La taxe fédérale sur les tampons et les serviettes hygiéniques sera abolie le 1er juillet. Le ministre des Finances, Joe Oliver, a déposé jeudi un avis de motion de voies et moyens afin d'officialiser le tout.

En vertu de cette motion, la taxe sur les produits et services (TPS) de 5 % ne s'appliquera donc plus aux serviettes hygiéniques, tampons, ceintures hygiéniques, coupelles menstruelles et autres produits semblables dès juillet, a-t-on confirmé au ministère.

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) revendique haut et fort la victoire dans ce dossier, que certains de ses députés portaient depuis un certain temps.

On s'attendait à ce que la mesure se retrouve dans le budget déposé le 21 avril dernier par le ministre Oliver, mais ce ne fut pas le cas.

Le NPD avait donc continué à talonner le gouvernement après le dépôt du budget fédéral, réussissant même à rallier les députés conservateurs à sa cause en faisant adopter une motion à la Chambre des communes le 11 mai dernier. (…)

La ministre d'État Michelle Rempel n'a pas voulu préciser pour quelle raison le gouvernement avait décidé de reporter cette annonce à plus tard plutôt que de l'inclure dans le budget.

« Je pense qu'il s'agit tout simplement d'une décision positive pour les Canadiennes, et cela s'inscrit dans la lignée du bilan [fiscal] de notre gouvernement », s'est contentée de déclarer la députée albertaine. (…)

Suite : http://bit.ly/1T8LQYQ

 

QU’EST-CE QUE L’OBJECTIF 30 EN 30 ET POURQUOI EST-IL IMPORTANT?

L’objectif 30 en 30 est l’engagement qu’a pris Ingénieurs Canada de faire en sorte que 30 % des nouveaux ingénieurs (ing.) soient des femmes en 2030.

Bien qu’elles représentent plus de la moitié de la population canadienne, les femmes sont relativement peu nombreuses à entreprendre une carrière en génie; moins de 12 % des ingénieurs en exercice titulaires d’un permis sont des femmes.

L’objectif de 30 % est une étape majeure pour insuffler un changement significatif au sein de la profession d’ingénieur. On considère que ce chiffre constitue le minimum nécessaire pour que la profession puisse assurer elle-même sa pérennité et qu’il est aussi le seuil critique pour l’adoption massive d’idées.

Un des principaux objectifs d’Ingénieurs Canada est que les 12 organismes de réglementation du génie provinciaux et territoriaux aient des effectifs pérennes qui reflètent la démographie canadienne, et l’objectif 30 en 30 en est un des éléments clés.

Quel est le rôle d’Ingénieurs Canada dans l’objectif 30 en 30?
Ingénieurs Canada collabore avec les organismes de réglementation et d’autres intervenants pour véhiculer une vision nationale de cet objectif. Ingénieurs Canada met en lumière la contribution des organismes qui réalisent d’importants progrès en matière d’augmentation du nombre de femmes en génie – que ce soit dans le cadre de programmes universitaires, en milieu de travail ou dans d’autres domaines.

Où en est l’objectif 30 en 30?
L’objectif 30 en 30 a reçu l’appui de l’ensemble des provinces et territoires…

Suite : http://bit.ly/1Gop75G

 

LE CONSEIL DE L'EUROPE FORME UN GROUPE D'EXPERTS CONTRE LA VIOLENCE FAITE AUX FEMMES

Le Conseil de l'Europe (CE) a annoncé mardi la création d'une nouvelle entité afin de combattre la violence fondée sur le genre, le Groupe d'experts sur la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique (GREVIO).

Le GREVIO veillera à l'exécution de la Convention du CE sur la prévention et la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique (Convention d'Istanbul), un traité initialement ouvert à la signature à Istanbul le 11 mai 2011.

Dans un discours prononcé lundi, lors de la première réunion du Comité des Parties à la Convention d'Istanbul, la secrétaire générale adjointe du CE Gabriella Battaini-Dragoni a défini la convention comme « un traité qui fait cesser tous les type d'abus - de la souffrance émotionnelle à la brimade et au harcèlement, aux coups et au viol. » « Le vrai test - faire entrer la Convention en vigueur- arrive maintenant, » a-t-elle déclaré. 

La réunion du Comité des Parties s'est tenue à Strasbourg afin d'adopter le règlement intérieur, d'élire la présidence et les vice-présidences ainsi que d'élire les dix premiers membres du GREVIO.

Les membres du GREVIO vont exercer pendant quatre ans en tant qu'experts indépendants et développer des rapports d'évaluation sur les mesures législatives prises et les politiques mises en place par les pays ayant ratifié la Convention d'Istanbul. Ils pourront également initier une procédure spéciale d'enquête dans les cas de « phénomènes de violence sérieux, répandus et persistants, » couverts par la convention.

Les membres nouvellement élus du GREVIO, tous féminins, représentent 10 des 18 pays qui ont ratifié la Convention d'Istanbul. La Pologne a été le dernier pays à la ratifier, devenant ainsi le 18ème Etat partie de la convention le 27 avril 2015. (…)

Suite : http://bit.ly/1GopblU

 

UN MÉDICAMENT EFFICACE POUR UN HOMME L'EST-IL FORCÉMENT POUR UNE FEMME?

Avant d'être commercialisés, les médicaments sont testés sur des rongeurs, puis sur des êtres humains. Dans les deux cas, les cobayes sont souvent des mâles. Pas grave. Ce qui est valable pour un homme l'est forcément pour une femme? « Non. En santé comme en amour, les deux sexes sont différents. Ils ne meurent pas des mêmes types de cancers et ne réagissent pas de la même façon aux traitements et aux médicaments », affirme Sonia Lupien, professeure au Département de psychiatrie de l'Université de Montréal et directrice du Centre d'études sur le stress humain.

Longtemps, les femmes et les enfants ont été systématiquement exclus des études scientifiques. Les chercheurs privilégiaient pour des questions pratiques les rongeurs mâles, moins soumis aux fluctuations d'hormones, notamment l'estrogène. Sauf, bien sûr, lorsqu'il s'agissait d'une « problématique féminine » comme la ménopause ou la contraception. « Les recherches liées à la maladie mentale ont majoritairement été effectuées auprès d'hommes, confirme Mme Lupien, aussi directrice scientifique du Centre de recherche de l'Institut universitaire en santé mentale de Montréal. Au fil du temps, les scientifiques ont introduit les notions de sexe et de genre dans leurs travaux afin de mieux comprendre les interactions entre le cerveau et les hormones pouvant conduire à l'apparition de maladies mentales. »

Ce qu'on a constaté, essentiellement, c'est que l'on connaît mal la réalité des femmes, ajoute la chercheuse. Comment, dans ces circonstances, peut-on répondre adéquatement à leurs besoins? « La majorité des anxiolytiques ne sont testés que sur des hommes alors que les femmes ont 2,25 fois plus de problèmes d'anxiété », rapportait le journaliste Antonio Fischetti dans un article paru en 2012 sur le site d'information Rue89. Et c'est la même chose pour près de 80 % des antidouleurs, que seuls les hommes testeraient. (…)

Suite : http://bit.ly/1BW3018  

 

EN FIN DE COMPTE

« Lorsque le monde entier garde le silence, une seule voix devient puissante. »

-Malala Yousafzai

 

Pour désabonner, cliquez ici.
Abonnez-vous au bulletin Women Femmes NB
Avez-vous des questions ou des commentaires?
Communiquez avec nous par courriel web-edf@gnb.ca ou sans frais 1-877-253-0266

Direction de l'égalité des femmes
551, rue King, suite A | Fredericton, N.-B. E3B 5H1